Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 07:01

~~ Ce mercredi 10 juin, Marine Le Pen tenait à Strasbourg, aux côtés de nos alliés au Parlement européen, une importante conférence de presse sur l’explosion de l’immigration. La veille, le porte-parole du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) avait révélé que, depuis le début de l’année, plus de 100.000 immigrés clandestins avaient déjà pénétré dans l’espace de l’Union européenne. L’arrivée de 6.000 nouveaux clandestins dans le sud de l’Italie le week-end dernier a porté ce chiffre à 103.000 précisément. Le porte-parole du HCR a évoqué l’accroissement des entrées par la Grèce, avec 48.000 clandestins dénombrés en à peine six mois. Ces derniers arrivent majoritairement de Turquie, pays dont les frontières avec les territoires contrôlés par l’État islamique restent poreuses. Le pire est à craindre… Ces chiffres peuvent sans doute être majorés puisque, par définition, l’immigration clandestine est difficilement quantifiable. Cette immigration commence déjà à créer de nombreux troubles dans nos pays. En Italie et en Grèce, bien sûr, mais désormais aussi en France où – avec la complicité d’une extrême gauche qui préfère aujourd’hui les immigrés aux travailleurs ! – les coups de force se succèdent. Jeudi soir, des clandestins ont perturbé le trafic SNCF en occupant plusieurs ponts près de la gare de l’Est, tandis que d’autres ont pris d’assaut puis occupé une caserne désaffectée du Xe arrondissement de Paris, avant d’obtenir un relogement. Dans la même soirée, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, publiait sur ses réseaux sociaux Internet une photo le montrant serrant les mains de « réfugiés » hébergés par l’État et la ville de Paris. Il aura sans doute rassuré les plus irresponsables de son camp, mais pas les Français ! Désormais, c’est à la frontière franco-italienne près de Menton que se massent des centaines de clandestins réclamant de « passer ».

La résolution de ce problème demande de la fermeté et du courage politique. C’est ce courage politique dont a témoigné Marine Le Pen en appelant lors de sa conférence de presse à prendre exemple sur l’Australie et son opération « Frontières souveraines », en expulsant les clandestins et en reconduisant systématiquement les bateaux vers leurs pays d’origine. Elle a aussi évoqué la politique désormais prônée par le Premier ministre anglais David Cameron, qui entend aussi freiner l’immigration en mettant en œuvre des mesures fortes : saisie des salaires des travailleurs clandestins, obligation pour les immigrés en provenance d’autres pays de l’Union européenne d’attendre quatre ans avant de pouvoir accéder aux prestations sociales, expulsion des ressortissants de l’Union européenne sans activité professionnelle au bout de six mois, obligation pour les entreprises souhaitant embaucher un travailleur étranger d’avoir préalablement publié leurs offres d’emploi en Grande-Bretagne. En Italie, nos alliés de la Lega Nord ont pour leur part décidé de ne plus accepter d’accueillir ni d’héberger de nouveaux clandestins dans les régions qu’ils dirigent.

« L’immigration massive est le défi du XXIe siècle pour nos nations européennes », a affirmé Marine Le Pen lors de sa conférence de presse du 10 juin. Nous devons désormais tout faire pour que le chaos en Europe ne succède pas au chaos en Afrique… L’identité, la sécurité et l’équilibre social et culturel de nos nations sont directement menacés.

Nicolas Bay

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens