Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 12:51

La chute de Dexia démontre que les pouvoirs publics français ont une nouvelle fois menti sur la gravité de la crise qui frappe notre pays.

Le renflouement de Dexia décidé en 2008 n’a donc servi à rien et c’est aujourd’hui une nouvelle fois l’ensemble du secteur bancaire français qui est gravement fragilisé.

Ce marasme s’explique par l’absence de réformes structurelles dans le secteur bancaire depuis le déclenchement de la crise. Les premières victimes de cette imprévoyance du gouvernement de Nicolas Sarkozy sont les petites entreprises qui cherchent des financements et n’en trouvent déjà plus.
Il est donc temps d’agir, parce que le redressement est possible.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, propose trois pistes d’action immédiates :

Réguler drastiquement le secteur bancaire en séparant par la loi les banques de dépôts des banques d’affaire.

Les banques de dépôts devront être sauvées par une nationalisation temporaire et partielle.

Le bilan des banques doit faire l’objet d’une opération transparence.

Il y a lieu d’étudier ainsi les conditions avec la Belgique, d’une nationalisation temporaire par l’Etat de l’établissement Dexia puis de la séparation des activités bancaires du groupe. Il faut enfin cesser de recourir en permanence à la Caisse des Dépôts, établissement public financé par l’épargne publique, pour servir de pompier dans toutes les opérations de renflouement et masquer ainsi l’impéritie des dirigeants de tous bords politiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens