Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 14:38

Des responsabilités de la France envers les chrétiens d’Orient

Par Armel Le Péach

Comme en réponse immédiate à l’appel pressant du Cardinal Barbarin relayé par Le Figaro, ont débarqué à Beyrouth ce lundi 21 juillet quatre jeunes Français. Ils ont décidé de consacrer leurs congés d’été à la rencontre de leurs frères chrétiens d’Irak et sont en transit vers la plaine de Ninive. « Témoins impuissants de l’impéritie d’un gouvernement qui n’assume pas les responsabilités séculaires de la France, nous suppléons ses carences… »
Depuis le XIIIe siècle en effet, la France n’a cessé d’établir des ponts entre l’Orient et l’Occident en soutenant les communautés chrétiennes, protégeant les lieux saints, les itinéraires de pèlerinage, jusqu’à assumer officiellement à partir du XVIe la protection des chrétiens étrangers de l’empire ottoman. Mais nous parlons là de la France d’avant… Aujourd’hui, c’est du bout des lèvres et sous la pression de quelques rares parlementaires que le Quai d’Orsay condamne « avec la plus grande fermeté l’ultimatum lancé par l’État islamique aux chrétiens de Mossoul (…). La France défend, partout dans le monde, la liberté de religion ou de conviction (sic)… » On est en droit de douter de la conviction de ces propos très technocratiques.

C’est précisément cette ambigüité que ne supportent pas les jeunes gens de l’association SOS chrétiens d’Orient. Alors, avec la détermination de leurs 20 ans et la foi héritée de 1.500 ans de chrétienté, ils viennent témoigner, apporter un peu de réconfort en Syrie à Noël, en Irak à Pâques dernier et ces jours-ci.
Les chrétiens qui sont en Orient doivent en effet savoir que le peuple français ne les abandonne pas. SOS chrétiens d’Orient n’est ni une entreprise humanitaire ni une filière d’immigration vers l’Europe. Cette association ne dispose pas de tels moyens et ne cherche pas à déraciner ces gens profondément ancrés dans la culture orientale. Au contraire. La place des chrétiens d’Orient est ici. Au Liban, en Syrie, en Irak, en Iran, ces pays qu’ils ont façonnés, construits, inspirés. Ces jeunes Français leur apportent donc avec leur présence, l’aide matérielle récoltée grâce à la générosité des Français (quatre tonnes de jouets, vêtements, couvertures pour Noël en Syrie). Ce que ne fait pas le gouvernement empêtré dans ses contradictions, ce sont de jeunes Français bénévoles qui le réalisent.

L’Orient avec saint Charbel, la mission en cours, a débuté par une neuvaine au grand ermite protecteur du Levant. Et désormais, elle consiste à récolter 30.000 euros pour soulager concrètement les réfugiés de Mossoul et Qaraqosh. Le projet suivant vise à reconstruire une église à Maaloula, village sinistré de Syrie.
C’est l’honneur de la France que de ne pas laisser l’Orient se mutiler de la présence chrétienne. C’est l’honneur de la France que de permettre à ces gens de vivre en sécurité chez eux. C’est aussi l’honneur de la France de compter une jeunesse enracinée, consciente de son héritage, audacieuse et fidèle.

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens