Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 19:18

 

L’ouverture d’une enquête par la Cour de justice de la République sur Christine Lagarde, sur son rôle comme ministre de l’Économie dans la procédure d’arbitrage en faveur de Bernard Tapie, montre que l’appui de Nicolas Sarkozy à sa nomination à la tête du FMI était une faute très lourde de conséquences.

La France risque une nouvelle humiliation internationale, après l’affaire DSK, et c’est Nicolas Sarkozy qui, dans les deux cas, en est responsable, avec la complicité du Parti socialiste. Deux fois, Nicolas Sarkozy a fait nommer au FMI des personnalités sur lesquelles il savait que des soupçons planaient. C’est irresponsable.

Dès le mois de mai, Marine Le Pen avait mis en garde contre la nomination de Christine Lagarde au poste de directrice générale du FMI. Mais l’UMP et le PS ont préféré soutenir cette candidature, malgré le risque d’ouverture d’une enquête.

Aujourd’hui le risque devient réalité, et notre pays en sort une nouvelle fois affaibli.

Qu’elle soit au final jugée coupable ou innocente, Christine Lagarde perd de toute façon une part de son autorité, et la France est une nouvelle fois humiliée.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, accuse Nicolas Sarkozy de privilégier les coups politiques à l’intérêt supérieur de la France, qui commandait de soutenir à la tête du FMI comme à chaque poste de responsabilité une personnalité sur laquelle ne pesait aucun soupçon.

Si la France est aujourd’hui une nouvelle fois humiliée, Nicolas Sarkozy en porte pleinement la responsabilité. Le PS a pour sa part fait preuve comme d’habitude d’un manque total de lucidité en soutenant la candidature de l’ancienne ministre de l’Économie.

Élue à la tête de l’État, Marine Le Pen prendra un soin particulier à nommer des personnalités parfaitement irréprochables, a fortiori à des postes qui engagent l’image de la France.

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens