Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 16:48

Emeutes de Trappes (78) – La Justice applique la méthode Taubira : tous les individus interpellés sont libres !

Compte-rendu d’audience

Au tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines), cet après-midi, six jeunes individus, qui avaient été interpellés suite aux violences de Trappes, devaient être jugés en procédure de comparution immédiate. L’un d’entre eux avait été relâché “faute d’éléments contre lui”, un autre a été libéré sous contrôle judiciaire en attente d’un procès en septembre. Ce sont donc quatre individus qui devaient comparaitre aujourd’hui. Mais ils n’étaient que trois à l’audience, l’un d’entre eux, souffrant de diabète, ne comparaissait pas. La représentante du parquet, Caroline Dupuy-Aubas, a demandé la disjonction et le renvoi de ce dernier, Majid Daffel.

Les prévenus, âgés de 19 à 25 ans, étaient jugés pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, outrages ou jets de projectiles contre les forces de l’ordre. Le parquet a requis des mandats de dépôts pour tous les accusés : 9 mois de prison requis contre Yaya Thiam ; 6 mois de prison contre Julien Robert et Khalil Samir. Si cette réquisition du procureur de la République avait été suivie, et les prévenus condamnés comme il se devait, ils auraient dû être incarcérés à l’issue de l’audience.

“Votre tribunal est là pour ne pas faire d’exemplarité” (sic), avait lancé tout de go l’avocat de la défense, assez peu en phase avec la langue française… Ne doutant de rien, la défense avait plaidé la relaxe pour Khalil Samir, 20 ans, Yaya Thiam, 19 ans, et Julien Robert, 25 ans. Le cinquième prévenu, Alexandre Costanzo, sous contrôle judiciaire, était absent de l’audience car il avait opté précédemment pour un “plaider coupable” pour violence sur personne dépositaire de l’autorité publique et rébellion.

A 16h20, le tribunal se retirait pour délibérer. Une demi-heure à peine plus tard, le verdict tombait : relaxe pour Julien Robert et Khalil Samir. Six mois ferme pour Yaya Thiam, sans mandat de dépôt à l’audience : il sera convoqué par un juge pour un aménagement de peine. Tous sont ressortis libres !

Rappelons que Nicolas Duss, un étudiant pacifique opposé à la politique gouvernementale et au mariage homosexuel, avait fait plusieurs semaines de prison dans des conditions inhumaines pour avoir appelé à la démission du président de la République.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens