Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 13:32

la demande de Barack Obama, le G7 s’est réuni lundi et mardi à La Haye pour évoquer la crise ukrainienne après le rattachement de la Crimée à la Russie. François Hollande, lui, n’a assisté qu’à la moitié de l’affaire, l’entourage du chef de l’État ayant affirmé, selon le Huffington Post, que « l’ensemble de ses activités prévues à La Haye avaient pu être rassemblées sur la journée de lundi ».

Ça, c’est un homme efficace. Qui a appris à ne pas perdre son temps. La réunionite, c’est quelque chose et sur ce plan-là, le G7 ne vaut pas mieux que les autres PME : on pontifie, on s’écoute parler, on coupe les cheveux en quatre, on entube les mouches et on parle de la photocopieuse en panne quand un mètre linéaire de dossiers en souffrance vous attend sur votre bureau.

Sans doute l’Ukraine est-elle une photocopieuse au fonctionnement complexe et cette brute de Poutine une mouche peu coopérative, mais François Hollande, lui, a d’autres préoccupations en tête que ces fariboles. En 24 heures, il a bouclé ce que ces esprits lents d’Obama et Merkel, qui sans doute regardent rêveusement les tulipes par la fenêtre ou s’égarent dans les coffee-shops, font en deux jours. Pour les modalités pratiques, les derniers détails à caler (avertissements, sanctions, rupture des relations diplomatiques, envoi de bateaux de guerre), voir avec sa secrétaire, la p’tite est très débrouillarde et si elle a un doute, elle enverra un mail à BHL.

En cas de déclaration de guerre, quand même, lui mettre un SMS, il garde son téléphone dans la poche. Mais que l’on n’en abuse pas, car l’heure est grave. Hollande revient en France pour s’occuper des municipales.

C’est ce qu’il a sûrement expliqué aux autres, avant de tirer sa révérence : il faut que je me sauve… À cause d’Hénin-Beaumont. Connaissez pas Hénin-Beaumont ? Comment dire… vous voyez Hiroshima ? Et puis il y a aussi Béziers, Perpignan, Tarascon, Marseille, Fréjus, et j’en passe. Forcément, vu du Japon, du Canada… les autres ouvrent de grands yeux. Bon, mais Paris, ça au moins, vous remettez ? La tour Eiffel, Notre-Dame, le Moulin Rouge… et bien même à Paris, que l’on croyait sauver, cela sent la débâcle. Alors pardon bien, mais les bruits de bottes en Ukraine ne sont pas une priorité à côté de ceux des boots en daim d’une Marine Le Pen ou d’une NKM. Et de vous à moi, puisque c’est de diplomatie qu’il s’agit, il est sans doute plus facile aujourd’hui de convaincre la Russie de quitter la Crimée qu’un électeur français de voter à nouveau socialiste.

Un jour sur deux au G7 ? On l’aura compris, la France n’est avec François Hollande qu’une grande puissance à mi-temps. (Gabrielle Cluzel)

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens