Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 09:49

  EMPRUNTS « TOXIQUES » DES COLLECTIVITÉS LOCALES :

L’IRRESPONSABILITÉ DES ÉLUS DE L’UMPS !

En contractant avec légèreté des emprunts « toxiques » engageant des sommes souvent très importantes, de nombreux élus locaux UMPS ont obéré non seulement l’avenir de leurs communes respectives mais aussi les générations à venir. Ces prêts litigieux ont d’ailleurs souvent été contractés à la veille d’échéances électorales dans un but évident : promettre de grands projets pour se faire réélire !

Ces emprunts à taux d’intérêt variable, fluctuant selon des parités monétaires (euro/franc suisse notamment) ou encore le baril du pétrole, étaient pourtant par nature impossibles à maîtriser.

Aujourd’hui, les mêmes élus jouent aux pompiers pyromanes en appelant à la responsabilité de Dexia. Si cet organisme financier doit bien évidemment être poursuivi, comme le réclament les élus du Front National depuis trois ans, la responsabilité principale incombe cependant aux politiques.

Début 2008 déjà, Marine Le Pen révélait que les emprunts de la commune d’Hénin-Beaumont auprès de Dexia constituaient une véritable bombe à retardement pour les finances locales.

Les propositions  de Marine Le Pen :

  • Les collectivités locales doivent indiquer précisément à leurs administrés les conséquences financières des emprunts toxiques contractés et le niveau de risque actuellement encouru.
  • Inscrire dans la loi l’interdiction totale pour les élus locaux de souscrire des emprunts bancaires à taux variables ou n’offrant pas de garanties suffisantes quant à l’évolution future des taux d’intérêts.

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens