Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 14:18

Alors que de nouveau, l'Espagne et l'Italie sont attaqués sur les marchés Sarkozy s'entête dans une politique intenable et ruineuse pour notre pays Marine Le Pen dénonce avec force cette mauvaise politique et ptopose une vraie politique alternative 

 
 

"Le projet de loi de finances rectificative présenté hier en Conseil des ministres concrétise l’engagement dangereux de notre pays dans les plans de renflouement sans fin de la zone euro.

Il alourdira notre dette publique de 15 nouveaux milliards d’euros, après les 17 milliards du premier plan grec. 15 milliards d’euros, c’est plus qu’il n’en faudrait pour combler le déficit des retraites !

Nicolas Sarkozy a un comportement irresponsable en dilapidant ainsi l’argent des Français, en endettant encore davantage la France, de surcroît sans demander leur avis à nos compatriotes. La courte session extraordinaire du Parlement, prévue en septembre, ne laissera pas le temps à l’instauration d’un débat public pourtant indispensable sur ces sujets de la plus haute importance. On ne peut plus continuer sur cette voie du surendettement sans consulter les Français.

Déjà, on annonce un nouveau pays de la zone euro à renflouer : Chypre. Combien de milliards d’euros les Français devront-ils encore verser pour ce pays, sans plus de résultats que pour les autres ? L’Espagne et l’Italie se portent par ailleurs très mal.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, refuse de voir la France tomber dans le surendettement pour renflouer les uns après les autres les pays victimes de la monnaie unique.

Ces plans de renflouement, décidés par Nicolas Sarkozy et soutenus par le PS, endettent pour rien les Français, leurs enfants et leurs petits-enfants, les privent de leur argent, et sont les impôts de demain.

Cette fuite en avant vers le surendettement doit cesser. Il faut changer de logique et traiter le mal à la racine : l’euro. La France doit œuvrer pour une sortie concertée et négociée du carcan de l’euro. C’est la seule voie responsable pour notre pays et notre continent."

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens