Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 16:01

F Philippot, vice-président du Front national ironise sur le déplacement, prévu mardi, du ministre de l'Intérieur à Forbach, où il est tête de liste FN aux municipales.

      

«Personne ne nous parle de Manuel Valls sur le terrain, assure Florian Philippot, candidat du Front national aux municipales de Forbach. Les gens ont compris que la gesticulation médiatique ne faisait pas une arme. Si ces gens-là (les socialistes, ndlr) pensent que les discours et les anathèmes sont des armes anti-FN, ils se trompent lourdement. Les socialistes s'enfoncent et je me demande même pourquoi ils ne s'en rendent pas compte.» Florian Philippot entend riposter sur le terrain au contact de la population parce qu'il se dit convaincu que plus les socialistes «feront de la com, plus ils se prendront les pieds dans le tapis.»

Concernant la visite de Manuel Valls, prévue mardi, le vice-président du FN n'est pas «certain qu'il verra plus de Forbachois» que lui. «À mon avis, poursuit-il, j'en verrai davantage. Toute notre équipe sera sur place avec des propositions.» Florian Philippot estime aussi que la zone de sécurité prioritaire dont Manuel Valls devrait annoncer la création lors de son déplacement est non seulement une «arme électorale» mais aussi une mauvaise idée. «Ces zones sont déjà nombreuses, explique-t-il, et elles sont totalement inefficaces. La moitié de Marseille est en ZSP et l'on voit le résultat. En plus cela braque la lumière sur une ville en faisant fuir les investisseurs et les commerces tout en pénalisant les jeunes.»

«Le FN est un parti de menteurs»  Harlem Désir, samedi

Au passage Florian Philippot, qui interprète le déplacement du ministre de l'Intérieur comme une opération médiatique, s'interroge: «Je me demande aussi si ce déplacement de Manuel Valls sera pris en compte dans les frais de campagne de mon adversaire socialiste à Forbach.»

Florian Philippot dénonce aussi les propos d'Harlem Désir («Le FN est un parti de menteurs») prononcés samedi durant un colloque du PS contre les extrémismes à Paris. «Venant d'une haute autorité morale comme la sienne, avec le pedigree qu'on lui connaît, c'est presque un compliment.»

En mars, le bras droit de Marine Le Pen affrontera le député-maire socialiste sortant Laurent Kalinowski aux municipales à Forbach. Après un score de 46,3 % lors des dernières législatives, le candidat croit sentir «une vraie dynamique sur le terrain avec beaucoup d'adhésions et une facilité à construire la liste.» Il estime aussi que le député-maire sortant est «très mal en point», tout en notant une division «terrible de l'UMP» qui, pour l'instant, se présentera sur deux listes. «Tout se jouera entre moi et le sortant», assure-t-il enfin  ( le figaro)

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens