Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 16:53

steeve_brioisCommuniqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

La Cour des comptes a estimé dans un rapport publié hier que les plans de renflouement de la banque franco-belge Dexia avaient déjà coûté près de 6,6 milliards d’euros aux contribuables français.

Le Front National a toujours regardé d’un mauvais œil le recours systématique à Dexia par les collectivités locales et le soutien qu’apportait l’Etat à cette banque.

Premièrement, parce que la situation de Dexia n’est pas le fruit du hasard mais bel et bien celui d’erreurs de gestion manifestes et de gabegies insensées, comme les primes hallucinantes versées aux anciens patrons de la banque.

Symbole de la finance spéculative, Dexia est une machine à flinguer les finances publiques et les collectivités territoriales. Dans toutes les institutions où il a des élus, le Front National s’est toujours opposé à la contraction d’emprunts toxiques avec cette banque, emprunts qui finissent systématiquement par représenter une charge monumentale pour les contribuables, malgré des taux de départ qui allèchent des exécutifs locaux crédules et partisans des gestions court-termistes. Pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen avait notamment organisé une conférence de presse devant le siège de Dexia pour alerter les Français des risques qui étaient pris à leur détriment.

Il serait peut-être temps que l’Etat français reprenne la main sur le financement des collectivités locales afin d’atténuer la gravité des catastrophes financières à venir.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens