Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 00:58

Pendant que les citoyens essaient de faire face à la crise, dans le fief du Président Sarkozy ça flingue dur . Le clan Balkany-Pemezec n'a pas renoncé à imposer l'héritier du trône au sommet du 92. Alors jean Sarkozy Président du Conseil Général.

 

Aujourd'hui,Patrick Devedjian, candidat après les cantonales de mars à sa succession à la tête du département des Hauts-de-Seine, a déclaré avoir la conviction que son rival Jean Sarkozy souhaitait devenir président du conseil général, mais sans savoir "à quel moment".

 

Le fils du président de la République a indiqué à plusieurs reprises qu'il ne souhaitait pas briguer la présidence du conseil général, mais il a récemment envoyé aux élus une "lettre-projet" dans laquelle il prône un changement de cap. "Il a dit qu'il n'était pas candidat. Donc, lancer un programme quand on n'est pas candidat, c'est curieux", a commenté Patrick Devedjian, invité de"Dimanche+", sur Canal+.

"C'est un peu imprudent"

"Moi, je crois qu'il veut être président du conseil général. C'est d'ailleurs son droit, mais je pense que poser ces questions-là, avant que les électeurs ne se soient prononcés sur l'élection, c'est un peu imprudent", a ajouté l'actuel président du conseil général, en poste depuis 2007 et en butte à des critiques permanentes dans son propre camp. "Je pense qu'il veut être président du conseil général. A quel moment ? L'histoire le dira", a poursuivi Patrick Devedjian, qui a aussi pour rivaux dans son propre camp les élus de Levallois-Perret et époux Patrick et Isabelle Balkany.

Interrogé pour savoir si l'avis de Jean Sarkozy "pèsera" sur le choix du futur président, l'ancien ministre a répondu : "Certainement". Et celui de son père ? "Encore plus", a-t-il dit, avant d'esquisser un sourire. Il n'a pas exclu qu'on lui barre la route dans cette perspective, tout en assurant qu'il n'avait "de comptes à régler avec personne

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens