Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 07:42

En généralisant le principe du scrutin majoritaire, De Gaulle en avait voulu et prévu les conséquences positives ; il n’en avait pas mesuré les effets pervers. Si le majoritaire a en effet eu la vertu depuis 1958 de dégager des majorités homogènes et stables, il a eu l’inconvénient de massifier toutes les ambitions et toutes les opinions sous la forme de deux blocs, cimentés par l’appétit ou l’exercice du pouvoir, en dehors desquels il n’y avait ni carrière ni salut possibles, d’introduire une distorsion croissante entre la réalité du pays et sa représentation et de conduire candidats et électeurs, en donnant le primat à la discipline sur l’idéologie, à l’investiture par les appareils de partis sur la qualité des individus, au vote « utile » sur le vote d’adhésion et de conviction, à un choix contraint et mortifère entre deux écuries professionnelles que ne distinguaient plus, comme sur l’hippodrome de Byzance, que le nom du cocher et la couleur de son maillot.

Les deux grands partis dits de gouvernement s’en sont parfaitement arrangés. Pince-mi et Pince-moi ont pris bord sur le même bateau. Quand Pince-mi tombait à l’eau, Pince-moi occupait la place laissée libre et Pince-mi, aussitôt repêché, attendait plus ou moins patiemment, tandis que séchaient ses vêtements, la faute immanquable qui précipiterait Pince-moi à la baille et lui permettrait de reprendre la barre. RPR puis UMP et PS se voyaient définitivement installés dans le confort de ce manège à deux, copropriétaires de la seule alternance autorisée et brevetée. Le système leur garantissait une éternité à vue humaine. Si ce n’était pas l’un c’était l’autre, quand ce n’était plus l’autre c’était l’un et s’ils se chicanaient tous les cinq ans pour savoir qui gouvernerait, ils avaient depuis belle lurette fixé le même cap à l’embarcation en pilotage automatique : droit sur les écueils.

Si le nouveau sondage paru hier dans Le Figaro revêt un intérêt véritablement historique, c’est d’abord dans la mesure où il permet d’envisager enfin, sans même qu’il soit nécessaire de modifier la loi électorale, une sortie du système dont profitaient les deux compères. La nouveauté ne réside pas seulement dans le fait que pour la première fois Marine Le Pen est donnée gagnante dans l’hypothèse où elle serait opposée à François Hollande – il semble qu’à l’heure actuelle n’importe qui l’emporterait sur "Monsieur 13%". L’important est que pour la première fois, une majorité d’électeurs ont pris assez de recul et font preuve d’assez de lucidité, de sang-froid et de liberté d’esprit pour éliminer d’avance l’une des deux branches de l’alternance. Il n’est inscrit ni dans la Constitution ni dans je ne sais quelle fatalité que le Parti socialiste soit obligatoirement présent au second tour de l’élection présidentielle. Le système a du plomb dans l’aile. C’est une excellente nouvelle.

Mais nous n’en sommes là qu’à mi-chemin. Il reste à achever la besogne. Les Français ont, entre les mains, les moyens de retrouver l’indépendance qu’ils ont aliénée à des hommes et des partis qui se sont montrés indignes de leurs responsabilités. Nous avons encore deux ans et demi devant nous – puisque le capitaine a proclamé avec une fermeté inhabituelle qu’il ne renoncerait jamais, jamais, de lui-même à sa casquette et à ses galons – pour prendre conscience de notre pouvoir, c’est-à-dire de la possibilité qui nous est offerte par ce merveilleux instrument qu’est le suffrage universel de nous débarrasser également de ceux qui ont mis notre pays dans l’état où l’ont trouvé les socialistes. Il n’y aurait pire sottise, sous prétexte de sanctionner ceux-ci, qui ont échoué, que de rendre le gouvernail à ceux-là, qui ont failli.

Pince-mi est tombé à l’eau. C’est le moment de jeter Pince-moi par-dessus bord. Avant que le bateau coule.( DOMINIQUE JAMET)

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens