Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 11:06

Communiqué de presse du Groupe ENL – Délégation FN RBM au Parlement européen

Ce matin, la séance plénière au Parlement européen était consacrée à l’adoption du traité CETA, qui libéralisera de façon considérable les échanges entre les pays de l’Union européenne et le Canada ; sur le même modèle que le TAFTA.

En votant massivement en faveur du CETA, les députés européens LR-UDI ont prouvé qu’ils ne défendent pas les intérêts de la France et du peuple français. Ce traité est en effet très dangereux puisqu’il fragilisera des pans entiers de notre économie et la santé des Français.

Les agriculteurs et les éleveurs subiront ainsi une concurrence déloyale qui les poussera vers toujours plus de précarité et de faillite. La suppression quasi-totale des droits de douane et l’effondrement des normes détruiront des emplois par milliers. Les services publics, déjà durement affaiblis par l’Union européenne, seront enfermés dans une logique purement marchande qui en exclura les plus faibles. Ce traité confie même le règlement des conflits à une justice privée d’exception, qui entend privilégier le droit et les intérêts des grandes compagnies financières privées plutôt que ceux des peuples.

Les députés patriotes ont clairement montré la voie ce matin en votant contre ce traité. Mais seul le rendez-vous présidentiel de 2017 et l’élection de Marine Le Pen permettront au peuple français de refuser l’application totale de ce traité, qui dessert la France et les Français.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 22:30

 

Communiqué de presse de Marion Maréchal Le Pen

Au lendemain du 2ème tour de la primaire de la gauche en Vaucluse, je relève une participation encore très faible (3,77%) en dépit de l’ouverture du vote aux mineurs âgés de plus de 16 ans ainsi qu’aux étrangers, en d’autres termes, des personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales et qui, en conséquence, ne voteront pas aux prochaines présidentielles. Le Parti Socialiste est donc devenu un micro parti dans notre département.

Suivant la tendance nationale, l’élimination sans appel de M. Valls, ex premier ministre de F. Hollande, signe le rejet catégorique des Vauclusiens de la politique qui a été menée depuis 5 ans, qui a poursuivi et accéléré l’œuvre de déclassement de notre pays.

Les récentes consultations électorales, qu’elles se soient déroulées en France ou à l’international, ont en outre un point en commun : l’aspiration du peuple au renouveau, à un véritable changement à la fois de têtes et de méthodes.

Seule candidate à incarner mieux que quiconque ce renouveau et ce changement face à des candidats qui figurent tous sur l’arbre généalogique du système, Marine Le Pen a donc plus que jamais de très grandes chances de l’emporter en mai prochain.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 22:45

Communiqué de Presse du Front National

Le Front National apporte tout son soutien aux salariés du groupe Vivarte, confrontés ce-jour à l’annonce probable d’un plan social massif qui pourrait comprendre, selon les syndicats, jusqu’à 2000 suppressions de postes.

Ce plan social apparaît comme une exigence des fonds vautours propriétaires du groupe, et qui n’ont eu pour seule politique que son démembrement et la vente de ses marques les plus emblématiques, comme l’illustre la cession annoncée cet été des marques Kookaï, Chevignon et Pataugas. Dans le viseur à présent : La Halle, André ou encore Naf Naf, sur lesquelles il est à craindre, sinon une cession, au moins la fermeture de plusieurs centaines de boutiques.

En outre, ce plan s’ajoute à celui déjà mis en œuvre en septembre 2015 et qui a vu la suppression de 1850 postes, sans effet positif sur la situation du groupe.

Vivarte doit faire face à un double péril : d’une part sa gestion interne, avec une stratégie de montée en gamme à rebours de l’histoire populaire des marques du groupe, d’autre part la situation extraordinairement périlleuse de la filière textile dans notre pays, confrontée à la concurrence déloyale des pays à bas coût et qui a déjà mis à terre tant de sociétés françaises.

Dans ce contexte, la pression insupportable exercée par des fonds vautours à la recherche d’une rentabilité immédiate, sans considération pour l’emploi et sans stratégie intelligente, ne pouvait qu’aboutir à la situation dramatique que nous connaissons.

Si nous ne voulons pas que le drame que vivent aujourd’hui les salariés de Vivarte, après déjà tant d’autres salariés avant eux, ne se reproduise éternellement, il faut d’urgence changer les règles du jeu. Tout l’effort de notre politique visera à redonner la primauté de l’économie réelle sur l’économie financière, et donc à combattre férocement l’action nocive des fonds vautours. Il faudra également oser la patriotisme économique et le protectionnisme intelligent pour protéger nos secteurs en difficulté de la concurrence déloyale internationale.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 15:14

Communiqué de presse de David Rachline, Directeur de la campagne de Marine Le Pen, Sénateur-Maire de Fréjus

L’ex-PDG du groupe d’assurances AXA, Henri de Castries, a donc rendu public son soutien à François Fillon dans le cadre de la campagne présidentielle.
Cette officialisation n’est guère une surprise, mais elle est de nature à inquiéter encore davantage quant au projet du candidat LR.

En effet, en promettant de réserver à l’assurance privée la plus grande partie de la prise en charge en matière de santé (réservant la Sécurité sociale à la gestion des « gros risques »), François Fillon avait déjà suscité l’émoi. Ce projet aurait pour conséquence de sortir 85% des Français (ceux qui ne sont pas en ALD) de la Sécurité sociale, la vidant ainsi de toute sa substance, et remettant en cause un pilier fondamental du système de protection sociale construit à la Libération. Cela signifierait par ailleurs moins de remboursements pour les Français, un coût plus élevé pour chaque famille, un accès aux soins encore plus difficile, notamment pour les personnes âgées, et la mainmise des assurances privées sur le système de santé français.

L’arrivée d’Henri de Castries dans l’équipe de campagne de François Fillon, à qui de très belles fonctions ministérielles ont certainement été promises en cas de victoire, montre aujourd’hui la collusion gravissime qui existe entre ce candidat et les multinationales de l’assurance privée. Nous attirons l’attention des Français sur le danger que représente un candidat aux mains des puissances d’argent et des intérêts privés les plus opposés à l’intérêt général. Nous demandons une fois encore par ailleurs la publication de la liste des clients de François Fillon dans le cadre de ses activités de consulting et de conférences, pour savoir si des assurances privées y figuraient, et ainsi connaître l’étendue de la collusion entre ce candidat et le monde de l’assurance.

La Sécurité sociale est un bien trop important aux yeux des Français pour accepter de la brader ainsi à des intérêts privés. Seule la candidature de Marine Le Pen est susceptible de permettre la sauvegarde d’un système de protection sociale pour tous les Français, fondé sur la justice et l’efficacité.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 13:22

 

Communiqué de presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, député européen et vice-président du Front National et Dominique Bilde, conseillère régionale et député européen

Le Parlement européen a décidé de censurer une question écrite, adressée par Steeve Briois et Dominique Bilde à la Commission européenne, portant sur une étude financée par la Commission européenne et intitulée « EURISLAM ». En effet, le contenu de cette étude laisse clairement entendre que la promotion du multiculturalisme et la tolérance extrême à l’endroit des nombreuses pratiques islamiques, doivent inspirer les politiques publiques des Etats membres de l’Union.

Interloqués par un tel parti pris idéologique qui ne relève d’aucune compétence de l’Union, Steeve Briois et Dominique Bilde ont souhaité interroger la Commission européenne pour connaître sa position sur les liens de cause à effet qui pouvaient exister entre multiculturalisme et communautarisme ; communautarisme et islamisme. Par ailleurs, ils ont également demandé à la Commission de mieux renseigner les parlementaires sur les raisons de l’accréditation du Forum européen de la jeunesse musulmane et des organisations étudiantes (FEMYSO), comme organisation non gouvernementale auprès de la Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil. En effet, cette ONG est sérieusement suspectée par de nombreux chercheurs et même journalistes d’être téléguidée par la confrérie des frères musulmans et d’abriter en son sein des organisations islamistes. Si cette suspicion était avérée et dans un contexte de lutte contre l’islamisme et la radicalisation, il serait scandaleux que le FEMYSO puisse toujours être accrédité et encore auditionné par les institutions européennes.

Plutôt que de demander à la Commission européenne de répondre sur le fond, les services du Parlement européen ont prétexté de soit disant propos offensants pour justifier une censure inadmissible qui porte gravement atteinte au droit à liberté d’expression des parlementaires européens. Cette censure traduit surtout un état de déconnexion voire de soumission face à la progression de l’islamisme en Europe. Fort de leur légitimité démocratique, les députés européens du Front National n’en resteront pas là et feront respecter leurs droits face à une Union européenne devenue totalitaire et liberticide. Il en va de la défense de nos principes démocratiques les plus élémentaires.

***

Question avec demande de réponse écrite E-009234/2016
à la Commission
Article 130 du règlement
Steeve Briois (ENF) et Dominique Bilde (ENF)

Objet: Projet Eurislam et activités du « Forum of European Muslim Youth and Student Organisations »

En 2012, la Commission a commandé une étude intitulée «Eurislam» qui vise à promouvoir l’acclimatation des populations européennes à la présence culturelle islamique en Europe. Par ailleurs, nous avons appris que certains fondamentalistes, issus notamment des Frères musulmans, étaient membres du Forum of European Muslim Youth and Student Organisations (Femyso), un groupement d’associations islamiques accrédité comme organisation non gouvernementale par la Commission et qui entretient des liens très étroits avec le Parlement européen et le Conseil de l’Europe.
La Commission approuve-t-elle le diagnostic selon lequel le multiculturalisme constitue un terreau favorable pour l’émergence de groupes prônant un islam radical et appelant au djihad armé?
Compte tenu de l’adoption par le Parlement européen, le 25 novembre 2016, d’une résolution sur la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes, est-il judicieux de poursuivre la rédaction d’études faisant la promotion du multiculturalisme et de l’adaptation de nos sociétés à toute forme d’expression «culturelle» de l’islam en Europe?
S’il était avéré que certains membres du Femyso avaient des connexions étroites avec des groupes islamistes, voire djihadistes, la Commission leur retirerait-elle leur accréditation?

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 22:50

 

Ces derniers voeux du quinquennat offrent au moins un soulagement : on sait qu’on n’aura plus à subir l’an prochain un tel cortège de platitudes et de déclarations en total décalage avec la réalité du pays et les souffrances des Français.

François Hollande aurait pu, vu qu’il ne se représente pas, prendre un peu de hauteur et établir un diagnostic plus objectif de la situation du pays et des conséquences de son mandat catastrophique. L’auto satisfaction dont il a fait preuve, notamment sur le dossier du chômage, ou des comptes publics, montre qu’il n’en est rien, et qu’il a décidé de rester jusqu’au bout dans un dialogue mensonger avec les Français. Les satisfecits qu’il s’est adressés en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme avaient un caractère indécent. Enfin, son aveuglement sur la souveraineté de la France, qu’il considère pleine et entière, montre qu’il a, comme beaucoup d’autres personnalités politiques d’ailleurs, totalement renoncé à rétablir la démocratie et l’indépendance que souhaite pourtant ardemment le peuple français.

Les poncifs mille fois déjà répétés, les propos lénifiants et moralisateurs à l’égard de ma candidature, et des espoirs portés par des millions de Français qui nous soutiennent trahissent une triple incapacité. D’abord à comprendre ce que sont réellement les aspirations des électeurs qui se portent vers moi, leur vote étant évidemment un vote d’adhésion et d’espérance. Ensuite à saisir les enjeux véritables que nous portons : parler d’isolement pour un projet qui s’inscrit au contraire dans le sens de l’histoire, après le Brexit et l’élection de Donald Trump, c’est-à-dire le retour des peuples et l’aspiration mondiale à l’indépendance, est une incompréhension manifeste à l’égard de l’évolution du monde et des désirs profonds des peuples, dont le peuple français. L’isolement, c’est en réalité aujourd’hui que la France le subit, à la traine d’une Allemagne dont la politique, économique et migratoire est devenue totalement anachronique. L’isolement de la France, c’est l’obligation de suivre une austérité sans relâche dans le seul but de sauver l’euro, c’est aussi l’absence de frontières au moment où les graves crises migratoires nous obligent à une protection sans faille. Enfin, François Hollande, par son bilan épouvantable, porté dans cette campagne présidentielle par pléthore d’anciens ministres, a lourdement échoué, et n’admet pas qu’une seule voie permettrait de mettre un terme aux dérives que nous connaissons, celle du camp patriote. Tout son discours vise à voiler cette vérité, que nous rappellerons sans relâche aux Français.

Les voeux du président nous rappellent finalement qu’au seuil de cette nouvelle année, une alternative très claire va se présenter aux Français. Soit la poursuite du modèle mondialiste et européiste qu’il défend malgré tout, et surtout malgré des résultats épouvantables depuis des décennies. Ce modèle, il est porté par d’autres candidats que François Hollande feint de combattre, aussi bien à droite qu’à gauche. Soit l’engagement de la France vers un retour au peuple, capable de défendre ses intérêts dans tous les domaines, pour que triomphe l’espérance dans la prospérité et la sauvegarde de notre identité nationale.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 11:21

Communiqué de presse de Marine Le Pen

A nouveau un peuple se réveille meurtri, après l’attentat islamiste qui a frappé hier soir le marché de Noël de Berlin. Toutes nos pensées vont au peuple allemand et aux nombreuses victimes de ce drame.

L’émotion est là, mais l’indignation est très forte : combien faudra-t-il de massacres et de morts pour que nos gouvernements cessent de faire entrer dans nos pays dépourvus de frontières un nombre considérable de migrants, alors qu’on sait parfaitement que des terroristes islamistes s’y mêlent ?
Je demande le rétablissement immédiat de nos frontières nationales et l’arrêt tout aussi immédiat de la répartition des migrants dans nos communes.

Dans un même mouvement, le gouvernement français doit enfin établir précisément la liste des organisations fondamentalistes islamistes, afin de permettre la mise en œuvre de l’article 411-4 du code pénal qui punit l’intelligence avec l’ennemi. Cela permettra ainsi de mettre hors d’état de nuire les fichés S radicalisés qui entretiennent un lien avec ces organisations. La France n’a pas vocation à être un réservoir à fichés S : elle a le devoir de protéger son peuple face à ces bombes à retardement.

L’action internationale est aussi indispensable : Washington, Paris et Moscou doivent constituer une alliance stratégique contre le fondamentalisme islamiste, pour assurer la mise en sécurité extérieure et intérieure des nations. Arrêtons les querelles et les polémiques inutiles, l’ampleur de la menace nous oblige à avancer vite, et ensemble.

Le Bataclan et Nice nous l’avaient montré dans l’horreur, le carnage du marché de Noël de Berlin nous le confirme : ce sont les familles, les enfants, les jeunes, les symboles de nos civilisations qui sont pris pour cible et que nous avons le devoir de protéger.
À ce titre, en ces périodes de fêtes, non seulement il convient de renforcer la sécurité des marchés de Noël, mais aussi des messes le soir de Noël dans nos églises.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 16:53

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Je me félicite ce matin du Non massif donné par les Italiens au référendum de réforme constitutionnelle.

Car ce Non est un Non à la politique d’ultra austérité absurde mise en place par Matteo Renzi, politique voulue par l’Union européenne et imposée à l’Italie.

La véritable purge austéritaire menée en Italie, en plus d’être profondément antisociale, n’a apporté aucun résultat économique : le chômage y est supérieur à 11% et celui des jeunes atteint 37%, alors que la dette représente 133% du PIB. Pire encore, le PIB par habitant est plus faible que celui de 1999, avant le lancement de l’euro.

Ce résultat est aussi un signal pour la France. L’austérité y est déjà appliquée depuis plusieurs années, et certains candidats, M. Fillon en tête, souhaiteraient l’accélérer pour atteindre le même niveau qu’en Italie. M. Fillon s’est d’ailleurs récemment identifié à M. Renzi (JT de 20h, France 2, 29/11), ce qui en dit long sur l’orientation idéologique de son projet et le danger qu’il représente pour la France.

Et ne considérons pas que les Italiens n’auraient pas répondu à la question posée dans ce référendum, parce que l’on sait que la réforme constitutionnelle aussi faisait partie des instructions données à l’Italie par l’Union européenne (lettre de la BCE en août 2011).

Ce Non italien, après le référendum grec, après le Brexit, ajoute un peuple nouveau à la liste de ceux qui souhaitent tourner le dos aux politiques européennes absurdes plongeant le continent dans la misère. Plus largement, et la formidable poussée du FPÖ en Autriche en témoigne, le rejet global de toutes les politiques de l’Union européenne, économiques et migratoires notamment, s’accélère sur le continent.

Il est temps que la France se choisisse un dirigeant capable d’être le leader d’une Europe des nations et des libertés, en mesure de coaliser l’énergie de tous ces pays rejetant un modèle politique austéritaire, libre-échangiste et immigrationniste.

 
 
 

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 20:57

03/12/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Le CSA ne veut plus que l’essayiste Eric Zemmour puisse s’exprimer librement à la télévision, ni à la radio. Clairement, le Conseil supérieur de l’audiovisuel veut le faire taire. L’instance chargée du flicage des plateaux ne tolère – éventuellement – sa présence que dans la stricte mesure où le « journaliste » qui l’a invité lui porte une contradiction musclée. C’est ce qui ressort de la « mise en garde » adressée par le CSA à RTL et à France Télévisions, divulguée le 1er décembre.

Dans ce communiqué qui s’apparente à un oukase de la police de la pensée, le CSA indique sans aucune honte s’être réuni sur la base de « nombreuses plaintes » d’auditeurs et de téléspectateurs ayant « dénoncé » (sic) au Conseil « un discours qu’ils percevaient comme une forme de racisme et d’islamophobie » ! On notera d’une part que le CSA valide la délation, d’autre part la formulation alambiquée qui permet au CSA d’insinuer sans affirmer, et donc, espèrent-ils sans doute, d’échapper aux poursuites en diffamation que pourrait engager l’auteur d’Un quinquennat pour rien.

L’instance présidée par Olivier Schrameck — qui fut directeur de cabinet de Lionel Jospin à Matignon – estime donc « que la maîtrise de l’antenne doit être proportionnée au discours de l’invité et donc particulièrement forte lorsque ce dernier se caractérise par l’exacerbation des antagonismes au sein de la société française et la justification de comportements discriminatoires. Dans le cas de l’émission Bourdin direct, le Conseil a estimé que la maîtrise de l’antenne avait été effectuée par le journaliste, dans la mesure où les propos de l’invité ont fait, le plus souvent, l’objet d’une contradiction parfois vive, et en a fait part à l’éditeur. » Traduction : Jean-Jacques Bourdin n’a pas laissé Eric Zemmour s’exprimer, donc tout va bien !

En revanche, poursuit le CSA, « s’agissant des émissions C à vous et 6 minutes pour trancher, le Conseil a estimé que la maîtrise de l’antenne avait été insuffisamment assurée au regard de la gravité des propos tenus et a mis en garde les responsables de RTL et de France Télévisions contre le renouvellement d’un tel manquement ».

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 12:11

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Le dernier rapport de l’observatoire de l’ONG Médecins du Monde jette un discrédit cinglant au mythe de migrants majoritairement réfugiés. Parmi les près de 10 000 personnes interrogées, une majorité des étrangers entrés en France (53,1%) a ainsi indiqué avoir émigré pour des raisons économiques, tandis que seuls 13,7% des migrants ont affirmé avoir fui la guerre.

Ces chiffres confirment le diagnostic établi par le Front National sur la submersion migratoire dont notre pays est victime, et balaient la propagande gouvernementale qui n’a en réalité d’autre but, comme l’a exprimé Manuel Valls, que de procéder à des régularisations puis des naturalisations massives – alors que celles-ci ont déjà explosé depuis janvier 2016 – à l’approche de l’élection présidentielle.

Il est totalement irresponsable de poursuivre une politique d’immigration de masse dont les conséquences sont terribles pour notre peuple, qui n’a ni les moyens de prendre en charge le coût que cela représente, ni la volonté de voir son identité et son mode de vie remis en cause par ces arrivées massives d’immigrés clandestins.

La France ne doit plus accepter le moindre clandestin sur son territoire et restreindre drastiquement l’accès au droit d’asile, devenu une véritable filière à part entière de l’immigration illégale.

 
Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

Liens