Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 21:52

Dimanche 26 mai, la Manif pour tous a mobilisé plusieurs centaines de milliers de personnes à Paris. Au lendemain de ce baroud d’honneur des opposants à la loi Taubira, Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français, revient sur cette journée de mobilisation tout en condamnant un «État de plus en plus répressif». Entretien. sur Newsring

Quel bilan dressez-vous de cette dernière mobilisation ?

C’est une véritable réussite dans la mesure où on y a trouvé des personnes plus déterminées que jamais. Le mouvement est resté très familial malgré les mises en garde excessives et la volonté de découragement de Manuel Valls et du préfet de police. Les manifestants ont bravé tout cela et se sont fait confiance pour protester de façon non-violente.

Plusieurs dizaines de personnes ont pourtant été interpellées dimanche après-midi, mais aussi avant et après la manifestation.

Pour ce qui est des arrestations qui ont eu lieu en amont de la manif, il faut dénoncer certains comportements des forces de l’ordre. Sur les Champs-Elysées, le député italien Luca Volontè, présent à Paris ce week-end, a assisté samedi soir à l'interpellation de plusieurs jeunes qui manifestaient contre la loi Taubira. Une personne qui lui expliquait ce qu’il se passait a même été arrêtée et mise en garde à vue. Le parlementaire italien s’est immédiatement étonné de ces violences policières en France. Parmi les personnes arrêtées dans la nuit de samedi à dimanche, il y avait aussi un avocat, présent pour filmer des arrestations abusives et des jeunes filles qui ont été malmenées par les forces de l’ordre ! On vit dans un Etat de plus en plus répressif.

Quant aux interpellations qui ont eu lieu dimanche, un simple chiffre : alors que les débordements survenus, le 13 mai dernier, au Trocadéro - dégradations, incendies de scooter, vitrines brisées, cars caillassés, etc. -  avaient conduit à 20 gardes à vue, la manifestation de ce week-end en a provoqué 180. J’accuse Manuel Valls d’être un mauvais ministre de l’Intérieur. La violence, dont ont fait preuve ses services, est l’arme des faibles. Or, plus le ministère de l’Intérieur est violent, plus nous sommes non-violents: notre avantage est là. Que le ministre en tire les conséquences qu’il souhaite.

La manifestation de ce 26 mai se voulait donc entièrement non-violente ?

Des personnes ont certes commis des dégradations ce dimanche. Mais c’est un phénomène classique des manifestations. Dans ce contexte, l’agression d’un journaliste photographe de l’AFP est plus que regrettable. Mais, il s’agit là de voyous qui n’ont rien à voir avec la Manif pour tous. Rien ne permet d’ailleurs de dire qu’ils ont été arrêtés puisque, parmi les interpellés, des avocats ont signalé des erreurs de procédure: des personnes ne se sont pas vues notifier leurs droits, d’autres sont restées arrêtées plus de quatre heures sans se voir être formellement mises en garde à vue… La plupart d’entre eux n’ont même pas été retenus à Paris mais en banlieue, car les locaux parisiens sont saturés.

Nous sommes face à une répression policière guidée par une idéologie ! Ce que l’on voit des violences d’hier, ce sont des images en boucle du même endroit. Ayant passé la nuit sur l’esplanade des Invalides, avec les veilleurs de la Manif pour tous, j’ai vu de mes propres yeux des policiers en civil enlever leur brassard orange pour se confronter à d’autres policiers, et faire croire à un affrontement avec des manifestants devant les caméras de télévision. C’est surréaliste!

Selon un sondage paru dimanche, 72% des Français estiment que les manifestations d’opposants doivent cesser. N’était-ce pas la manif de trop?;

Non, pas du tout. La manifestation a permis au ministre de l'Intérieur et au gouvernement de voir que le peuple de France était très déterminé. Ils peuvent mentir sur les chiffres, mais les Français ne sont pas dupes. Les autorités avancent le nombre de 150.000 manifestants. Elles feraient mieux de dire 50 000. Tant qu’à être ridicule, autant l’être jusqu’au bout. En province, les manifestants étaient encore plus nombreux. Nous continuerons à nous mobiliser, mais sûrement avec des manifestations en province afin que cela ne coûte pas trop d’argent. Nous ne sommes pas là pour détruire mais pour construire autre chose. Malheureusement, nous avons été obligé de passer par une phase désagréable, la transgression. Nous l’assumons, même si elle ne fait pas plaisir à Monsieur Valls.

C’est très pratique de prendre le Printemps français comme bouc émissaire. Il parait que j’ai des amis fachos, dont je ne connaissais ni l’existence ni le nom... Même le GUD est ressuscité par Manuel Valls, alors que ce mouvement représente une vingtaine de personnes tout au plus. Quel danger pour la démocratie ! Cela me rappelle Alexandre Soljenitsyne, le dissident russe. Quand il est parti dans les camps de concentration, on disait de lui que c’était un danger pour l’URSS. Ça se passe ainsi dans les pays totalitaires. Je ne dis pas que c’est le cas en France, mais Monsieur Valls est une personne plus qu’autoritaire, qui dispose d’une arme de totalitaire. Heureusement qu’il n’est pas seul au pouvoir. Sans cela, la France deviendrait vite une dictature.

Soit Monsieur Valls n’est pas au courant qu’il n’y a pas de franges extrémistes dans le Printemps français, et dans ce cas il est incompétent et devrait démissionner. Soit il sait que le Printemps français comprend uniquement les membres de la manif pour tous lorsqu’ils sont dans la transgression. Ce qui est fort probable compte tenu de l’Etat policier qu’il développe.

Contrairement à de nombreux responsables de l'UMP, Jean-François Copé, lui, était présent lors de cette manifestation. Qu'en pensez-vous?

La présence de Monsieur Copé, hier, révèle clairement une tentative de récupération politique de notre mouvement. Le patron de l’UMP se découvre soudainement une forte opposition au mariage gay. Lorsqu’il était encore président du groupe UMP et que je me battais déjà contre cette possibilité d’union, il ne faisait pas preuve d’un si fort engagement et ne se rendait pas compte que mariage et adoptions étaient liés. Mais cette tentative ne marchera pas car nous sommes dans une recomposition politique qui va bien au-delà des partis. Le paysage politique est en train d’être refondé de fond en comble, non  sur des valeurs politiciennes mais sur des valeurs d’humanité. Dans cette refonte, tous les politiques politiciens vont se voir balayés.

Cela ne se fera évidemment pas du jour au lendemain mais de manière progressive. Pour être proche de beaucoup de jeunes à travers ces manifestations, je constate que ces derniers sont très éloignés des schémas politiques classiques et décevants. La nouveauté est qu’ils ne s’engagent pas en politique proprement dit, mais sur des sujets de société, pour faire valoir leurs convictions. Ils font donc de la politique sans le savoir car ces sujets de sociétés sont éminemment politiques.

Pour autant, votre combat va-t-il au-delà des sujets de société ?

Il sera amené à s’étendre beaucoup plus loin, à tout ce qui touche à l’homme dans tous ses milieux: le monde du travail, la finance… Notre société est déshumanisée, idéologisée, voire cruelle pour les plus fragiles. Or nous aspirons à autre chose. Nous avons une vision de la société beaucoup plus humaine. Notre jeunesse a soif d’humanité et veut se battre pour une autre vision de la société.

Frigide Barjot a choisi de ne pas participer à cette dernière mobilisation car elle se sentait menacée. Y a-t-il des scissions au sein de la Manif pour tous ? Pourrez-vous à nouveau partager le même cortège avec elle ?

Ce combat était trop lourd pour Frigide Barjot. C’était une très grosse pression. Des personnes comme Ludovine de La Rochère (présidente de la Manif pour tous, ndlr) ont su résister à cette pression, et je leur tire mon chapeau, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. On ne peut évidemment pas les blâmer pour autant. Frigide Barjot jette l’éponge et elle en a le droit. Je lui suis même reconnaissante pour tout ce qu’elle a fait avant de changer son orientation, avant de déraper et de parler du contrat d’union civile.

Mais les gens ne s’étaient pas engagés pour ça, et lorsqu’on change les termes du contrat de façon unilatérale, ça ne plaît pas. Elle n’est donc pas venue le 26, car la base de la Manif pour tous s’opposait à sa nouvelle orientation. Mais je ne m'inquiète pas, Frigide Barjot a suffisamment de créativité, d’imagination et de sens de la formule pour pouvoir inventer quelque chose qui lui conviendra mieux.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 22:03

"Pendant que le PS et l'UMP nous gonflent avec le mariage  gay,madame Merkel est entrain de s'occuper  de notre avenir économique. le pauvre Hollande peut se faire du mourron sur son poids politique en europe

"La chancelière Angela Merkel a rejeté dimanche toute perspective de guerre commerciale sino-européenne, en recevant pour la première fois à Berlin le Premier ministre chinois Li Keqiang, les deux leaders plaidant pour surmonter les différents actuels par le dialogue.

Evoquant les disputes entre l'Union européenne et la Chine sur les panneaux solaires et les équipements de télécommunications, Mme Merkel a déclaré que l'Allemagne et la Chine rejetaient "le protectionnisme", lors d'une conférence de presse commune dimanche soir.

Mise sous pression par l'industrie allemande qui aurait beaucoup à perdre dans une guerre commerciale avec la Chine, la chancelière a assuré qu'elle "fera tout pour trouver une solution par la discussion et ne pas tomber dans une sorte de confrontation qui se termine finalement par la mise en place de droits de douanes réciproques".

"Nous rejetons cela. Je vais m'engager en tant que chef du gouvernement (allemand) pour qu'au niveau européen, nous nous engagions aussi vite que possible dans des discussions intensives avec la partie chinoise", a-t-elle ajouté, vantant "les relations très étroites" entre Berlin et Pékin."

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 16:51

"Plusieurs dizaines de jeunes femmes se sont réunies samedi après-midi à Paris pour dénoncer les "méthodes totalitaires et manipulatrices" du mouvement féministe radical des Femen, à proximité de leur local. Les manifestantes, pour la plupart vêtues de jupes blanches, souhaitaient se diriger devant le local des Femen, dans le quartier populaire de la Goutte d'Or, mais elles en ont été empêchées par un impressionnant déploiement de gendarmes mobiles en tenue anti-émeute.

"La femme a sa dignité, celle-ci ne passe pas par l'exhibitionnisme et l'hystérie (...). Nous nous opposons ainsi aux Femen, qui, telles des chiennes de garde, sont aux ordres d'une idéologie qui sape les bases de notre société et bafoue nos valeurs", selon un communiqué distribué par les manifestantes, qui revendiquent le nom d'Antigones.

Parmi elles, "Iseul" a affirmé avoir infiltré le mouvement des Femen "pour les comprendre et les connaître". Elle dénonce ces "jeunes femmes françaises, simples pions, piégées et embrigadées par des militantes étrangères et de riches dirigeants voulant imposer des valeurs qui ne sont pas naturelles à notre société". "Ces méthodes totalitaires et manipulatrices doivent cesser", selon le communiqué, qui demande le retour en Ukraine des deux responsables des Femen en France, l'arrêt de subventions à leur mouvement et la fin de l'immunité pour leurs actions."

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 08:01

Manif pour tous le 26 mai à Paris : le Front National y sera à 14 heures porte Dauphine

 

flamme_fn_04-150x1503Communiqué du Front National

Le Front National informe ses sympathisants qui souhaitent participer à la manifestation qui aura lieu le 26 mai 2013 à Paris, que sa délégation se réunira à 14 heures au métro « Porte Dauphine », porte Dauphine à Paris XVIe

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 23:32

Si j’ai toujours été opposée au projet de grand marché transatlantique, lancé dès les années 1990, ce n’est pas bien sûr par anti-américanisme. Je le fais avec détermination parce qu’il faut que des voix s’élèvent alors qu’un projet antidémocratique, ultralibéral et contraire aux libertés fondamentales se prépare (cf. ACTA). Loin de pouvoir, loin de vouloir protéger nos économies et nos citoyens, le marché transatlantique nous exposera à une concurrence encore plus sauvage au seul profit de multinationales toujours plus gigantesques et de marchés financiers toujours plus rapaces.

Le refus des frontières et des protections intelligentes au sein de l’Union européenne fait déjà des ravages sur notre agriculture et notre industrie, imaginez ce qu’il en sera demain quand on élargira ce principe fou à cet immense espace que constituent les États-Unis d’Amérique. Pire, on sait que très vite certains de nos secteurs stratégiques, comme la Défense,

seront absorbés par une puissance américaine beaucoup plus vigoureuse et souveraine que l’Europe désarmée que nos dirigeants ont mise en place.

Nos nations doivent cesser d’être livrées sans défense, sans boussole ni écran de contrôle à la mondialisation la plus sauvage. Parce que je ne veux pas que votre idéologie tue nos nations, tue mon pays la France. Nous devons nous réarmer face à cette mondialisation folle et non renoncer encore davantage. Comme tant d’autres pays du monde, nos nations doivent opter pour des frontières économiques, financières et migratoires intelligentes. Elles doivent utiliser leur monnaie nationale comme une arme. Elles doivent miser sur les forces d’un État stratège qui fera le choix du patriotisme économique afin d’éviter un nouveau trou noir de la finance mondiale qui engloutira ce qu’il nous reste d’agriculture, d’industries et de services

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 15:38

Hommage à Dominique Venner   

par Paul-Marie COUTEAUX
Président fondateur de Souveraineté Indépendance et Libertés (SIEL),
adminstrateur du rassemblement Bleu Marine (RBM)

venner"Tout ce qui vous arrive vous ressemble" disait Wilde; le dernier geste de Dominique Venner bouleverse ses amis mais ne les étonne pas, tant il est à son image, aristocratique, romain, infiniment droit, infiniment clair. A l'heure de sa mort qui est aussi l'heure de sa victoire, ce personnage qu'a toujours tenu fier et droit un sens instinctif de la grandeur, du sacrifice et de la maîtrise de soi entre dans le cortège des héros qui ont marqué de part en part l'histoire, qu'il connaissait et servait avec scrupule, d'une civilisation dont la dégénérescence le désespérait mais à laquelle il ne se résignait pas : le voici inscrit pour toujours dans la ligne des plus grands maîtres antiques, des chevaliers de l'âge féodal et des héros de Corneille. Il est admirable que ce polythéiste obstiné, mort debout comme un chevalier, soit venu se donner la mort, ou la vie, au pied du grand autel de la cathédrale Notre Dame de Paris. Il est admirable que ce partisan résolu du "dépassement européen" ait été jusqu'au bout l'archétype d'un grand Français et qu'il illumine aujourd'hui la France par un geste emblématique d'une nation qui, si seule dans une Europe qui s'abandonne, résiste au remplacement de peuple, à la dégénérescence de la civilisation, à la décadence morale qui entraîne toutes les autres décadences -notamment aux folies de la théorie du genre, qui l'horrifiait, et ce mariage dénaturé, officiellement adopté l'avant veille de son geste où il voyait la pointe la plus violente du rouleau compresseur mercantiliste, d'un monde unidimensionnel qui, comme il l'écrivait dans un de ses derniers textes, fait de l'enfant un objet de consommation et rend les hommes et les peuples interchangeables. Il est admirable que cet homme sobre et discret touche d'un coup et réveille des millions de coeurs par un geste dont la portée est infinie et lumineuse, montrant à tous combien désormais la politique, que les temps de paix rendaient frivole ou dérisoire, abordait un nouvel âge, celui du drame, de la violence, du sacrifice, peut-être de la tragédie.Telle est la dimension que nous donnerons à nos combats en mémoire de Dominique Venner, sûrs qu'il a ce soir vaincu l'accablement, le désespoir passif et veule, et ce néant qui hantait son esprit mais qu'il vient d'abolir, ou dont il triomphe.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 10:57

Marine Le Pen BFM Politique 030313Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Après sa très lourde condamnation pour détournement de fonds publics à des fins clientélistes, l’élue socialiste Sylvie Andrieux doit maintenant avoir la décence minimum de démissionner de son mandat de députée.

Derrière le procès Andrieux, il y a deux autres procès : - celui du parti socialiste, embourbé ici et là dans une multitude d’affaires qui mettent en cause la moralité de nombre de ses élus et responsables locaux

- sur le fond, le procès Andrieux est le procès du clientélisme dans les subventions publiques, trop souvent utilisées pour acheter des voix plutôt que financer des projets utiles à la collectivité. Le grand ménage des subventions publiques sera au cœur de notre projet municipal pour 2014, dans le sens de la transparence et de la recherche de l’efficacité.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 17:52

  Dominique Venner est mort aujourd'hui, à Notre Dame de Paris. Son suicide est un message aux Français .Qu'il soit entendu!

 Voici son dernier article publié ce matin sur son blog. .Lisez le, méditez le et diffusez le largement

 

"Les manifestants du 26 mai auront raison de crier leur impatience et leur colère. Une loi infâme, une fois votée, peut toujours être abrogée.

Je viens d’écouter un blogueur algérien : « De tout façon, disait-il, dans quinze ans les islamistes seront au pouvoir en France et il supprimeront cette loi ». Non pour nous faire plaisir, on s’en doute, mais parce qu’elle est contraire à la charia (loi islamique).

C’est bien le seul point commun, superficiellement, entre la tradition européenne (qui respecte la femme) et l’islam (qui ne la respecte pas). Mais l’affirmation péremptoire de cet Algérien fait froid dans le dos. Ses conséquences serraient autrement géantes et catastrophiques que la détestable loi Taubira. 

Il faut bien voir qu’une France tombée au pouvoir des islamistes fait partie des probabilités. Depuis 40 ans, les politiciens et gouvernements de tous les partis (sauf le FN), ainsi que le patronat et l’Église, y ont travaillé activement, en accélérant par tous les moyens l’immigration afro-maghrébine.

Depuis longtemps, de grands écrivains ont sonné l’alarme, à commencer par Jean Raspail dans son prophétique Camp des Saints (Robert Laffont), dont la nouvelle édition connait des tirages record.

Les manifestants du 26 mai ne peuvent ignorer cette réalité. Leur combat ne peut se limiter au refus du mariage gay. Le « grand remplacement » de population de la France et de l’Europe, dénoncé par l’écrivain Renaud Camus, est un péril autrement catastrophique pour l’avenir.

Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher. C’est à une véritable « réforme intellectuelle et morale », comme disait Renan, qu’il faudrait d’abord procéder. Elle devrait permettre une reconquête de la mémoire identitaire française et européenne, dont le besoin n’est pas encore nettement perçu.

Il faudra certainement des geste nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines. Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes.

Il faudrait nous souvenir aussi, comme l’a génialement formulé Heidegger (Être et Temps) que l’essence de l’homme est dans son existence et non dans un « autre monde ». C’est ici et maintenant que se joue notre destin jusqu’à la dernière seconde. Et cette seconde ultime a autant d’importance que le reste d’une vie. C’est pourquoi il faut être soi-même jusqu’au dernier instant. C’est en décidant soi-même, en voulant vraiment son destin que l’on est vainqueur du néant. Et il n’y a pas d’échappatoire à cette exigence puisque nous n’avons que cette vie dans laquelle il nous appartient d’être entièrement nous-mêmes ou de n’être rien.

 

Dominique Venner

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 15:25

 

 

  UMPS et Verts, tous ensemble au Qatar tous frais payés. Bravo ! les Français sont fiers d'eux

 

"Pierre Lellouche, Malek Boutih, François Fillon, ou encore Eric Woerth et Jean-Vincent Placé sont au Quatar lundi. Ils participent au 13ème Forum de Doha, qui réunit plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, chefs d’Entreprise et experts internationaux, pour débattre de question d’actualité touchant à la paix et à la sécurité internationale."(JDD)

N'oublions pas que le qatar finance les islamistes zn France, en Europe et dans le monde.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 11:37

Le projet de loi relatif à l’enseignement supérieur et à la recherche dit Fioraso, du nom de la ministre en charge de ce dossier, porte en son article 2 une très grave menace pour la langue française et la francophonie.

Cet article prévoit en effet de réduire encore le principe d’usage du français dans les universités françaises, au profit bien évidemment de l’anglo-américain.

François Hollande a eu l’indécence de se réjouir de cette disposition hier lors de sa conférence de presse. Le président de la République française se félicite de ce que l’université française parlera demain anglais, alors qu’il devrait être l’avocat naturel de la langue française !

La France ne sera pas plus forte en renonçant à ses propres atouts et à son génie national, en se coulant dans le moule d’une mondialisation à l’anglo-saxonne. La langue française, présente sur les cinq continents, fait évidemment partie des forces de notre pays. Elle est un patrimoine, une richesse vivante et un vecteur de notre pensée ici et dans le monde.

Dans notre intérêt national, et parce que le combat pour la francophonie doit être repris avec vigueur, Marine Le Pen demande au président de la République et au gouvernement le retrait de cette disposition ennemie de la langue française.

De nouvelles mesures législatives devraient au contraire faire en sorte de mieux respecter l’article 2 de notre Constitution : « La langue de la République est le français ».

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

Liens