Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 14:37

Le sénateur français, et ancien ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy, Gérard Longuet a été assigné jeudi 13 décembre en justice pour « injure publique » par deux associations, le Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et l’Organisation arabe unie (OAU). Une même plainte vise aussi Me Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine.

Gérard Longuet a contesté le qualificatif d’injure publique : « Je m’en fiche, (..) chacun peut s’amuser. La justice est gratuite, chacun peut déposer des assignations », a-t-il déclaré au site internet du magazine français Les Inrocks. Les plaignants demandent « 50.000 euros pour chaque association plaignante au nom du préjudice moral subi« . De quel préjudice s’agit-il ?

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 17:53

Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National

France 2 a diffusé un reportage dans lequel des professeurs évoquent leurs difficultés grandissantes à appliquer le programme scolaire dans leur classe.

Qu’il s’agisse de la théorie de l’évolution de Darwin, de la « Chanson de Roland » ou bien même de Léon Blum, en science comme en histoire, il semble que certains sujets choquent les convictions religieuses de certains élèves plus réactifs à contester l’enseignement qu’à l’acquérir.

Ces pressions s’ajoutent à des faits inquiétants tels que l’interdiction du père Noël dans certaines écoles et mairies, ou le bannissement de desserts au chocolat qui contiendraient du porc…

Beaucoup d’élèves soutenus par des parents et des associations communautaristes contestent de plus en plus les programmes scolaires ainsi que l’autorité des professeurs et des administrations scolaires.

Le communautarisme n’a pas sa place à l’école, sanctuaire de la neutralité et de l’apprentissage de la citoyenneté française.

C’est pourquoi le Front National redemande l’application stricte de la laïcité à l’école et demande au gouvernement d’imposer la Loi contre les communautarismes.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 17:43

Mardi 11 décembre, Marion Maréchal-Le Pen, député de la 3e circonscription du Vaucluse, est intervenue à la tribune de l’Assemblée nationale pour défendre une motion de rejet préalable du projet de loi n°789 relatif à la retenue pour vérification du droit au séjour et modifiant le délit d’aide au séjour irrégulier pour en exclure les actions humanitaires et désintéressées.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 18:20

Communiqué du Front National

La demande de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen suite à la plainte d’une association communautariste sur ses propos dénonçant les prières de rue, alors que le parquet avait classé sans suite, révèle la crainte du système face à sa première opposante.

Parce qu’elle a osé décrire et dénoncer des faits illégaux et une réalité inacceptable dans une République digne de ce nom, Marine Le Pen est poursuivie.

On s’étonnera au passage de l’incrimination retenue, incitation à la discrimination, à la violence ou à la haine envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion, qui laisse supposer que le parquet amalgame les fondamentalistes qui prient illégalement dans la rue avec l’ensemble des musulmans de France.

Marine Le Pen, elle, a toujours su clairement faire la distinction, ainsi que les Français qui très majoritairement selon les enquêtes d’opinion soutiennent ses déclarations.

Cette plainte légitime de surcroît les comportements illégaux d’un certain nombre de fondamentalistes.

Ce procès sera l’occasion pour nos compatriotes de se rendre compte de l’effondrement de la liberté d’expression dans notre pays. Il permettra aussi de reposer la question des dérives communautaires, qui à l’instar des prières de rue continuent de s’aggraver sans que personne à part le Front National n’ose en parler.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:39

1Marine Le Pen, Présidente du Front National, est « l’Invitée de RTL », elle est interrogée par Jean-Michel Aphatie.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 23:02
Marine Le Pen sur TF1 : « Il n’y a plus rien à attendre de l’UMP ! »

Marine Le Pen, Présidente du Front National et députée française au Parlement européen, est l’invitée du JT de Claire Chazal sur TF1. Unique candidate qui défende le rôle et les valeurs de la nation, Marine Le Pen réagit à la suite de la décision du Conseil constitutionnel, ce matin, de rejeter le recours en annulation pour l’élection législative à Hénin-Beaumont en juin dernier.

Marine Le Pen sur TF1 : « Il n’y a plus rien à attendre de l’UMP ! »
Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 18:27

 Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’annonce du retrait par ArcelorMittal du projet Ulcos de captation du CO2, qui ne verra donc jamais le jour à Florange, apparaît comme un énième soufflet envoyé par M. Mittal au gouvernement français.

Ce projet constituait pourtant l’une des promesses de Jean-Marc Ayrault pour justifier l’accord a minima passé avec le groupe sidérurgiste, en vue de sauver le site de Florange. C’est sur cette promesse qu’avaient été enterrés les projets de nationalisation temporaire et de reprise du site par d’autres industriels. C’est donc un désaveu terrible pour Jean-Marc Ayrault et une très inquiétante nouvelle pour les salariés du site.

Face à un interlocuteur dont la parole n’a plus aucune valeur, il faut protéger Florange des intentions manifestement hostiles de son propriétaire. Seule une nationalisation temporaire suivie d’une étude des offres de reprise par des repreneurs sérieux permettra de sauver un site dont il faut rappeler la viabilité !

Le discrédit du gouvernement sur ce dossier fait la honte de tous les Français, c’est à présent l’honneur public qui est engagé.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 15:58

Le Père Noël met-il en péril la laïcité? C'est en tout cas le point de vue de la directrice de l'école maternelle du Grand-Clos de Montargis qui a supprimé la venue du Père Noël à l'école "afin de respecter les différentes croyances". "Cette année, afin des respecter les différentes croyances ainsi que les valeurs de l'école laïque, le Père Noël ne viendra pas à l'école", a-t-elle indiqué dans une note. Elle précise qu'il sera remplacé par un spectacle de marionnettes. 

 

Une décision qui suscite la polémique. Selon l'inspection académique de Montargis, la décision de la directrice relève de la "maladresse". Le changement de programme serait lié à des "raisons financières et pédagogiques". Mais les parents ne l'entendent pas de cette oreille et se sont plaints à la mairie, dénonçant "les pressions d'une dizaine de familles musulmanes". 

"En quoi le Père Noël ne respecte-t-il pas les différentes croyances?"

"Les raisons invoquées (par la directrice, ndlr) sont déplacées", a considéré Jean-Paul Fonteneau, le maire adjoint à l'enseignement et enfances de la ville. "En quoi le Père Noël ne respecte-t-il pas les différentes croyances?", s'est-il insurgé, rappelant qu'il est fêté "dans un grand nombre de pays dans le monde sans que cela ne trouble les convictions de quiconque". 

Un "contresens total" pour le maire Jean-Pierre Door, qui s'indigne dans une lettre adressée à la directrice de cette décision "reposant sur de prétendus rejets de comportements confessionnalistes". Habituellement, le Père Noël passe chaque année dans cette école pour distribuer les cadeaux aux enfants, rappelle l'élu, qui ne note "aucun caractère religieux dans l'image du Père Noël" et selon qui "bien au contraire le caractère parfaitement profane de cette image est avéré et procède d'une tradition à laquelle nous sommes attachés". 

Pour Jean-Pierre Door, "nous ne devons pas nous soumettre à une quelconque obligation consistant à dicter la gestion de nos animations dans les écoles". 

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 17:54

Dans un article fort documenté, le JDD nous décrit l'ambiance au sein de l'UMP durant la campagne et comment les cadres administratifs qui souhaitaient la neutralité de l'appareil ont été placardisé ou viré. Le parti était entièrement au service de jf Copé

"L'ambiance s'est dégradée… Pour le personnel, c'est devenu tendu." L'employé de l'UMP qui parle souhaite rester anonyme. La centaine de permanents de la Rue de Vaugirard a en tête les cas de l'ancien directeur de l'informatique et de l'ancien directeur juridique… "Le parti est à l'image de ce qu'est l'UMP aujourd'hui : un malade", soupire un cadre. Pour ne rien arranger, l'Urssaf a lancé un contrôle sur la façon dont le parti gère ses salariés. "On nous a dit de faire attention à ce qu'on dit dans les couloirs", confie un employé. "Pour nous, les vieux permanents, pas les jeunes de la garde Copé, la campagne interne a été un cauchemar. Tout l'appareil a été mis au service d'un seul candidat et il règne maintenant une chasse aux sorcières", résume-t-il. "Oui, forcément, c'est tendu, admet Éric Cesari, le directeur général, chacun se surveille, mais bon, c'est ridicule, et ça passera."

David Biroste a été embauché par le parti de Nicolas Sarkozy voilà trois ans, sous la direction de Xavier Bertrand. Professeur de droit, en charge des questions juridiques, il se retrouve en charge des travaux de la Cocoe, la commission qui, depuis fin juin, doit piloter le scrutin interne. "Je prépare un dossier pour licenciement abusif contre l'UMP, je ne souhaite faire aucun commentaire", s'excuse-t-il auprès du JDD. Mais aux dires de ses anciens collègues, "David Biroste sait tout sur la façon dont s'est préparé le vote". Tous les mardis soirs, avant la réunion de la commission présidée par le sénateur Patrice Gélard, organisée dans une salle du 2e étage, c'est David Biroste qui planchait sur les sujets. C'est encore lui qui, avant chaque réunion, accompagnait le sénateur dans le bureau de Cesari, au 5e, pour "une réunion préparatoire systématique". "Et alors, on veut dire que j'étais Fantômas, que je pilotais la Cocoe en sous-main!" s'étrangle Cesari. "David Biroste a insisté de bout en bout pour que le siège du parti reste neutre", résume un de ses collègues. 

Un SMS pour un meeting de Morano?

Le premier gros clash a eu lieu le 3 septembre. Ce jour-là, Pascal C., le permanent de la Rue de Vaugirard chargé d'envoyer mails et SMS aux adhérents, reçoit l'ordre du patron des fédérations d'envoyer un message aux adhérents de la Sarthe pour les inviter à une réunion de Copé. Pascal C. demande par mail un feu vert à son chef direct, Christophe Laroche, le patron de l'informatique. Étonné de la demande, Laroche interroge Biroste sur la marche à suivre. Ce dernier répond, par mail, à sa supérieure hiérarchique, Fabienne Liadzé, que les moyens du parti doivent rester neutres comme le prévoient les statuts. "Liadzé est allée chez Cesari et Biroste et Laroche ont été priés de ne plus laisser de trace écrite", indique un de leurs proches. Cesari "ne se souvient pas" de ce premier incident. Pourtant, le 25 septembre, rebelote. Le même Pascal est prié d'envoyer un SMS pour un meeting de Nadine Morano, elle aussi soutien de Copé. Cette fois-ci, Biroste rédige une longue note écrite, dans laquelle il rappelle les règles d'impartialité. Le soir même, ils sont de nouveaux convoqués chez Cesari. "Il était ivre de rage, raconte un permanent. Il hurlait sur Laroche, lui disant qu'il ferait ce qu'on lui dirait de faire… Laroche, qui est un ancien militaire, n'a pas bronché. Il a ensuite été en congé maladie, puis est parti." "C'est des conneries, le SMS pour Morano, j'ai interdit qu'il parte, et oui je les ai engueulés, mais parce qu'ils n'avaient pas respecté la voie hiérarchique", se défend Cesari.

Biroste, jugé lui aussi "peu fiable" par le camp Copé, a été écarté en octobre. Cette fois-ci, il avait rappelé la règle, pourtant décidée par le bureau politique, qu'aucune des motions ne devait se prévaloir du nom de "Sarkozy". Mais l'équipe de Génération Sarkozy, proche de Copé, est passée outre. "David a été mis au placard, puis il a été en congé maladie, et carrément licencié pendant son congé, trois semaines avant le vote, parce qu'il devenait gênant", indique un de ses collègues. "Nous avions une série de manquements envers lui, voilà tout", répond Cesari. Selon nos sources, Pascal, le jeune permanent en charge des mails, est en congé maladie depuis le début de la semaine. Une nouvelle victime de "l'ambiance".

Laurent Valdiguié - Le Journal du Dimanche

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 22:41

En perdant leur note triple A selon l’agence Moody’s, les mécanismes européens MES et FESF créés dans le but de renflouer la monnaie unique ont montré leur extrême vulnérabilité. Présenté comme un rempart anti-crise, le mécanisme FESF-MES est en réalité un muret de paille.

En nous obligeant à garantir les dettes des pays victimes de l’euro ce mécanisme plombe nos économies. Il apparaît aujourd’hui qu’il est de surcroît inutile car très fragile.

A-t-on pourtant demandé aux Français leur accord sur ce sujet ? Leur a-t-on demandé s’ils acceptaient d’être garants de la dette des Grecs, des Portugais et demain des Espagnols et des Italiens ? Non.

Marine Le Pen demande l’ouverture d’un débat national sur nos engagements financiers dans l’incendie de la zone euro et sur la pérennité du mécanisme FESF-MES. Elle demande que toute la transparence soit faite sur les sommes que nous avons déjà engagées dans ce processus fou. La zone euro ne sortira pas de la crise avec de telles usines à gaz coûteuses. Elle se relèvera en se libérant avec méthode des dogmes qui l’étouffent, à commencer par l’euro.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

Liens