Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 11:41
0

Marine Le Pen, invitée de Jean-Jacques Bourdin, a fait sa rentrée média.

La présidente du Front National est revenue sur la situation actuelle de l’école, expliquant qu’il fallait que l’école retrouve et joue son rôle d’apprentissage. Quant à l’idée d’enseigner la « morale laïque », Marine Le Pen a expliqué que si Vincent Peillon parlait de « morale laïque » c’était « pour ne pas heurter les différentes religions, parce qu’aujourd’hui chaque fois qu’on dit un mot on a qu’une peur c’est de heurter telle ou telle religion. La morale c’est la morale, et la morale dans notre pays est la morale qui est issue de notre religion qui est chrétienne. C’est comme ça !« 

Marine Le Pen qui se positionne comme la seule responsable d’opposition au gouvernement, puisque l’UMP est en pleine division a réaffirmé qu’elle était aussi la seule responsable d’opposition au système. Prenant l’exemple du Traité Européen elle constate que l’UMP et le PS sont d’accord pour signer ce traité, qu’ils sont également d’accord pour continuer l’immigration mais aussi que les deux partis du système se soumettent aux banques.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 16:24

Florian Philippot invité sur I>Télé

Cliquer sur l'image pour accéder à l'émission

Cliquer sur l'image pour accéder à l'émission du 3 septembre

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 16:35

 

La zone euro s'apprête à affronter une rentrée à hauts risques : Le mois d'août pourrait bien n'avoir été qu'une brève accalmie pour une zone euro plus que jamais confrontée au problème de sa survie, et la rentrée s'annonce particulièrement chargée avec une succession de rendez-vous à hauts risques.

Les propos rassurants tenus au coeur de l'été par le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi ont permis de soulager les tensions sur les marchés, et notamment de permettre à l'Espagne et à l'Italie de financer leur dette à des taux en forte baisse ces dernières semaines.

Mais M. Draghi est attendu au tournant par les marchés qui réclament des mesures concrètes. Il n'a pas le droit à l'erreur lors de sa conférence de presse le 6 septembre, à l'issue de la prochaine réunion du Comité de politique monétaire de l'institution.

Sa décision de ne pas participer vendredi au séminaire des banquiers centraux à Jackson Hole aux Etats-Unis a été interprétée comme le signe que la BCE se prépare à annoncer un programme de rachat d'obligations.

En attendant, le ballet diplomatique a repris fin août entre dirigeants des principaux pays de la zone euro. Il se poursuivra ces prochaines semaines avec de multiples rencontres entre la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande, le chef du gouvernement italien Mario Monti et son homologue espagnol Mariano Rajoy.

Le Premier ministre grec Antonis Samaras a lancé le mouvement avec une véritable offensive de charme à Berlin et Paris pour rassurer ses créanciers, mais aussi demander un délai supplémentaire de deux ans, jusqu'en 2016, pour que la Grèce remplisse ses objectifs budgétaires.

La décision dépendra des conclusions de la troïka des créanciers d'Athènes (UE, BCE et FMI), qui sera de retour dans la capitale grecque dès les premiers jours de septembre. Le rapport devrait être prêt d'ici fin septembre ou tout début octobre et pourrait être débattu lors de la réunion des ministres des Finances de l'UE du 8 octobre à Luxembourg.

Il est peu probable en tout cas qu'il soit prêt pour l'Eurogroupe informel du 14 septembre à Nicosie. L'octroi d'une aide au pays hôte, Chypre, pourrait être évoquée à cette occasion, mais c'est l'Espagne, quatrième économie de la zone euro en proie à de graves difficultés financières, qui devrait accaparer les discussions.

Madrid, à qui ses partenaires ont déjà promis une aide pouvant atteindre 100 milliards d'euros pour son secteur bancaire, attend les résultats des audits qui lui permettront de fixer le montant dont ont besoin ses banques, sans doute d'ici fin septembre.

Mais l'Espagne pourrait être contrainte dans les prochaines semaines à demander un sauvetage financier global car elle doit affronter dès octobre des échéances de dette de 26 milliards d'euros et venir en aide à ses régions, à commencer par la Catalogne qui a réclamé une aide de 5 milliards d'euros au gouvernement central.

Pour mieux soutenir les pays fragiles de la zone euro, M. Rajoy a plaidé pour la mise en oeuvre rapide d'une union bancaire, dont le principe a été approuvé lors du dernier sommet européen fin juin.

La première étape de cette union consiste à instaurer un mécanisme unique de supervision bancaire. La Commission européenne met la dernière main à une proposition qui devrait être présentée le 12 septembre, sans doute à l'occasion du discours de son président José Manuel Barroso sur l'état de l'Union.

La date du 12 sera cruciale pour au moins deux autres raisons. La Cour constitutionnelle allemande doit se prononcer sur des plaintes visant à empêcher l'entrée en vigueur du futur fonds de secours de la zone euro, le MES. Selon des économistes, sa décision pourrait décider de la survie ou non de la monnaie unique, car le MES ne peut voir le jour s'il est privé de son premier contributeur, l'Allemagne.

C'est aussi le 12 septembre que se tiendront des élections législatives aux Pays-Bas, au terme d'une campagne marquée par les candidats anti-austérité. S'ils sont en mesure de gouverner, cela pourrait changer le rapport de forces au sein de la zone euro et isoler un peu plus l'Allemagne.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 18:09

 Unéchange sympathique mais révélateur de l'UMPS

 

Montebourg sans surprise à Medef-land

Arnaud Montebourg et Nathalie Kosciusko-Morizet à l'université du Medef, le 31 août 2012 à Jouy-en-Josas.

Sans heurter ni vraiment convaincre, le ministre du Redressement productif a délivré un «message patriotique» au rassemblement des patrons..Montebourg et NKM, sympa NON?

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 17:57
2

Billet d’humeur de Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine

Samia Ghali, sénatrice PS des 15e et 16e arrondissements de Marseille, a demandé ce matin, sur les ondes de RMC, l’intervention de l’armée dans la cité phocéenne, pour endiguer les flots de sang qui terrifient les populations. Hier, un homme de vingt cinq ans a été déchiqueté sur pied par des tueurs armés de Kalachnikovs ; c’est le deuxième règlement de compte depuis le début du mois; en 2012, et l’année n’est pas finie, 18 ou 14, selon les journaux, repris de justice, ont trouvé la mort, faisant de la cité phocéenne, la cité des fossoyeurs. J’avais dit, moi aussi, qu’il faudrait, hélas, un jour, une intervention militaire, si certains chefs ne retrouvaient pas le courage de donner des ordres fermes et sans trouille aux gendarmes et policiers, afin qu’il puisse rétablir la légalité républicaine dans ces régions sans loi; si certains galonnés continuaient à grelotter devant le terrorisme associatif et la fessée médiatique. Que n’avais-je dis ? Et je ne prônais pas l’intervention militaire tout de suite et je ne voulais pas que l’entrée des cités, comme l’exige la sénatrice, soit barrée par des chars d’assaut. On m’a traité, comme d’habitude, de fasciste, facile et con à la fois. Aujourd’hui la sénatrice, devant la gravité de la situation que les bonnes âmes feignent d’ignorer (elle ne voudrait pas se salir en prenant une décision courageuse) lance un appel à l’aide militaire… Miracle de la virginité de gauche, elle n’est pas fasciste ! Aucun censeur, aucun crieur de la halle des droits de l’homme, n’a élevé la voix pour condamner l’appel à Bigeard ! L’important, c’est que la vérité soit dite. Nous avons, quand même, plus de mérite que les autres à la proclamer; nous on paye d’opprobre les vérités premières que les autres reprennent sans jamais se faire stigmatiser. Il faut continuer.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 16:37
2

Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin dans l’émission « Bourdin & co » sur RMC.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 15:40
0

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Selon un sondage CSA, 72 % des Français souhaitent l’organisation d’un référendum sur la ratification du Traité budgétaire européen.

Steeve Briois, secrétaire général du Front National, leur annonce d’ores et déjà que leur volonté sera bafouée par François Hollande et les élus socialistes, bien décidés à faire valider par la voie parlementaire la sainte parole des commissaires européens.

Les socialistes auront au moins le mérite de nous éviter une redite du congrès de Versailles de 2008, l’une des plus cyniques mascarades du mandat Sarkozy, en décidant de se passer tout de suite de l’avis du peuple français. Cette fois-ci les choses sont claires : le pouvoir est confisqué par des élites bien décidées à l’exercer contre l’intérêt de nos compatriotes.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 14:16

Libye: les radicaux détruisent des mausolées

Après le Mali, la Libye. Des islamistes intégristes ont endommagé samedi à coups de pelleteuse un mausolée d'un saint musulman à Tripoli, a constaté un journaliste de l'AFP au lendemain de la destruction d'un autre mausolée dans l'ouest de la Libye.

Samedi matin, des islamistes radicaux ont utilisé une pelleteuse pour démolir une partie du Mausolée d'Al-Chaab al-Dahmani, près du centre de la capitale libyenne, et ont profané le tombeau de de ce sage qui était un lieu de pèlerinage pour les musulmans.

La veille, des dizaines d'intégristes avaient fait exploser le Mausolée du cheikh Abdessalem al-Asmar dans la ville de Zliten, à 160 km à l'est de Tripoli, théâtre d'affrontements depuis jeudi soir, selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Sur cette vidéo, on peut voir l'explosion du Mausolée sur fond de cris d'Allahou Akbar.

Les intégristes s'opposent à ces mausolées érigés à la mémoire de saints musulmans car ces derniers font l'objet d'une "vénération" qui, selon eux, contrevient à l'unicité de Dieu, précepte fondateur de l'islam.

 

Sarkozy peut être fier de son oeuvre ,l'islamisme le plus ringard gagne toute l'Afrique du Nord et la charia s'installe un peu partout.Ca craint pour l'Occident

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 11:00

 

Le 23 août, Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité d’« Europe 1 soir  » présenté par Wendy Bouchard.

Florian Philippot réagissait au rachat du château de Gevrey-Chambertin (Côte-d’Or) par un investisseur chinois, propriétaire de salles de jeu dans la Région administrative spéciale de Macau.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 06:37

 

Le Parisien  a mis en ligne un rapport explosif de la DCPJ sur la délinquance roumaine

Les chiffres sont sans appel. Depuis trois ans, la délinquance commise par les ressortissants roumains explose en France. C’est le constat d’une note de sept pages rédigée le 8 juin dernier par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) que nous nous sommes procurée et qui brasse les statistiques de criminalité de 2009 à 2011 relatives « à la délinquance commise par les ressortissants bulgares et roumains », un suivi statistique lié à la délicate question de la présence de Roms en France.

Si la note, qui s’appuie sur un examen du fichier Stic (Système de traitement des infractions constatées), ne prétend dégager que des « tendances », elle transcrit quand même une réalité résumée en une phrase : « Entre 2009 et 2011, le nombre de mis en cause de nationalité roumaine a progressé de 69,35% », avec plus de 20000 mis en cause en 2011 contre à peine plus de 12000 en 2009. Le document de la DCPJ ajoute un commentaire : « En 2011, un étranger mis en cause sur dix est roumain. » Il liste aussi les infractions les plus fréquentes, comme les vols à l’étalage, les cambriolages et les escroqueries. La moitié de cette criminalité sévit dans seulement cinq départements, Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, le Rhône et les Bouches-du-Rhône.

« Il y a une logique de concentration près des grandes villes et dans les secteurs touristiques », analyse une source policière. Corollaire habituel de cette délinquance, la criminalité liée aux mineurs roumains a bondi entre 2009 et 2011 : + 102,92%, avec plus de 5000 mis en cause l’an dernier, en grande majorité dans des affaires de vols, d’agressions et d’escroqueries. « Ce sont toutes ces grappes d’enfants chapeautés par des réseaux criminels qui volent des portables, attaquent leurs victimes près des distributeurs automatiques de billets ou jouent les pickpockets dans le métro parisien », ajoute un policier. Des réseaux structurés ont déjà été identifiés et pour certains démantelés, notamment à Paris où depuis plusieurs mois des policiers roumains sont détachés en permanence, notamment pour aider à l’identification des mineurs : « C’est le gros problème : ils n’ont pas de papiers, on les retient quelques heures, on les place en foyer d’où ils s’échappent à loisir. Il n’est pas rare d’arrêter les mêmes deux fois dans la même journée », soupire un flic parisien.

L’an dernier, le ministre de l’Intérieur de l’époque, Claude Guéant, avait déclenché l’alerte en affirmant que « 10% des personnes passant devant les tribunaux parisiens » étaient « de nationalité roumaine ». Le Parti socialiste s’était immédiatement élevé contre la « politique du bouc émissaire ». « Il faut en finir avec les considérations politiques. Nous avons un problème avec cette délinquance, confirme un haut responsable de la police. Si nous n’envoyons pas des signaux forts aux réseaux criminels qui les envoient chez nous, les chiffres continueront de grimper. »


Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

Liens