Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 22:14

Communiqué du Front National

A l’attention de Mme Buffet, de MM. Mélenchon, Bayrou, Sopo et autres : vous avez cru pouvoir misérablement instrumentaliser la tragédie de Toulouse contre le Front National et la candidate Marine Le Pen.

Vous vous êtes encore une fois déconsidérés.

Votre entreprise visant à tenter de traîner dans la boue 20 % des Français a raté. Vous avez essayé d’ajouter à l’horreur du drame votre mauvaise vindicte politique. Vous devriez présenter des excuses au Front National, à ses électeurs et à Marine Le Pen. Vous devriez de toute façon vous taire pendant un long moment.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 14:56

Les choses sont claires et l'attrappe couillons mis en place par Sarkozy vole en éclat. Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé clairement qu'en cas de second tour Hollande- Le Pen elle votera pour Hollande et pour le PS

Une fois de plus l'UMPS est à l'oeuvre! En Avril pour se débarasser de ces menteurs une seule solution: Voter Marine  Le Pen

Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de Nicolas Sarkozy indique dimanche sur France 3 qu'elle ferait «la même chose que ce qu'(elle a) dit ou écrit  en votant PS en cas de second tour entre François Hollande et Marine Le Pen. L'ancienne ministre de l'Ecologie s'empresse alors de préciser que «ce n'est pas d'actualité» au regard des sondages. NKM était interrogée sur ce cas de figure par Florian Philippot, le directeur de campagne de Marine Le Pen. Si elle tente dans un premier temps de botter en touche, la journaliste de la chaîne publique la relance ensuite sur la question posée. Selon elle, Philippot «essaye de nous mettre dans une situation qui n'existe pas». Mais «bien sûr, je resigne ce que j'ai écrit sur le sujet!», finit-elle par confirmer.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 12:21

La SOFRES a pour actionnaire les fonds d'investissement américain Fidelity.

CSA est contrôlé par le Sarkozyste Vincent Bolloré également
propriétaire du Groupe Havas, d'une télé, de plusieurs quotidiens gratuits.

IPSOS est contrôlé par le Sarkozyste François Pinault.

BVA a pour actionnaires les fonds d'investissement Rotchild et Vincent
Bolloré

IFOP a pour propriétaire Laurence Parisot, présidente du MEDEF

LH2 (ex-Louis Harris) a été vendu par TNS à deux de ses dirigeants.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 18:20

Devinez qui est le propriétaire de l'IFOP , l'institut de sondage qui est le seul à avoir mis N Sarkozy en tête du 1er tour et qui minore en permanence le score de Marine Le Pen . C'est Laurence PARIZOT la patronne du MEDEF. Cqfd!

 

"Suite à l'élection de Laurence Parisot à la tête du Medef, l'institut se dote d'un Dg groupe.  [...] Directeur général France depuis 2003, Olivier Bauby, 43 ans, prend la direction générale du Groupe Ifop. Rentré à l'Ifop en 1995 en tant que Directeur du département grande consommation, il prend les responsabilités d'Ifop International en 1997 puis de l'ensemble des départements du pôle marketing en 2001.  [...] Laurence Parisot, élue à la présidence du Medef le 5 juillet 2005, reste présidente et actionnaire majoritaire du Groupe Ifop.  [...] "

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 19:07

 

Les "primo-votants" de 18-22 ans placent François Hollande en tête de leurs intentions de vote (31 %), devant Marine Le Pen (23 %) et Nicolas Sarkozy (21 %), d'après un sondage de l'Ifop pour l'Anacej (Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes) à paraître jeudi dans Le Figaro. François Bayrou (9,5 %) et Jean-Luc Mélenchon (8 %) suivent loin derrière, d'après cette étude portant sur un échantillon de 805 jeunes qui n'avaient pas l'âge de voter lors du précédent scrutin présidentiel en 2007. "Au second tour, les intentions de vote sont très proches de celles de l'ensemble de la population, avec 56 % d'intentions de vote pour François Hollande contre 44 % pour Nicolas Sarkozy", selon l'Anacej.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 16:49

" Un extrait d'un article du Monde d'aujourd'hui qui en dit long sur l'imposture Sarkozyste..Le candidat président comme d'habitude tient ses discours à géométrie variable en fonction de ses interloculteurs.

Après sa charge contre la viande hallal (histoire de récupérer quelques voix) , il dénonce devant le conseil des musulmans de France, les  "polémiques qui n'ont pas lieu d'être." Comprenne qui pourra.Espérons que Pémezec et Berger seront capables de nous faire le point sur la pensée sarkozyste........ si il y en a une!

 

 

 

Un temps qui a donné au chef de l'Etat, habitué des lieux depuis son passage au ministère de l'intérieur en charge des cultes, l'occasion de "rendre hommage au sacrifice de tous les musulmans morts pour la France". Mais cette visite a surtout permis au chef de l'Etat d"assurer" les responsables de communauté musulmane, " de la place des musulmans dans la République française".

Après avoir lui-même relancé le débat sur l'abattage rituel lors de discours récents, le chef de l'Etat a demandé mercredi  "à nos concitoyens musulmans qu'ils ne sentent pas blessés par des polémiques qui n'ont pas lieu d'être". Les musulmans ont "le droit de vivre leur foi comme n'importe quel citoyen", a ainsi assuré M.Sarkozy. Ses interlocuteurs "savent compter sur mon amitié, mon soutien et ma confiance dans cette institution que nous avons créée", a-t-il ajouté dans une allusion au CFCM, dont il avait imposé l'émergence  en 2003 et qui traverse aujourd'hui une profonde crise de légitimité. Il les a enfin assurés de sa "disponibilité pour que nous les aidions à former des imams parlant français ou à entretenir [la grande mosquée de Paris] ".

"Pas de problème avec le président de la République"

De son côté, M.Boubakeur, rappelant "les 300 000 morts musulmans morts durant les guerres françaises" depuis la fin du 19ème siècle, a salué "un geste symbolique qui va droit au coeur des musulmans". Cela montre aussi que "après avoir été toléré puis accepté, l'islam est aujourd'hui estimé", a assuré M.Boubakeur, visiblement décidé à minimiser les tensions. S'il a  déploré l'utilisation "par certains" de l'islam comme "facteur électoral", il a assuré qu'il n'y avait "pas de problème avec le président de la République". En aparté, un responsable de la mosquée a souligné "les liens particuliers qui unissent les dirigeants de la GMP et le président de la République, qui se sent ici chez lui".

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 18:03

Tribune libre de Julien Rochedy, président des Jeunes avec Marine (Le Pen)

Ca y est ! Nous avons enfin les 500 signatures permettant à Marine d’être présente à l’élection présidentielle. L’on s’en réjouit, alors que normalement, dans un système sain et tout à fait démocratique, ce fait eut dû être une simple formalité d’une banalité confondante. En réalité, c’est devenu un vrai moyen, sinon de nous empêcher carrément de concourir dans cette élection, au moins un moyen pour nous épuiser moralement, physiquement et économiquement. Pendant plus d’un mois, pendant que les autres pouvaient se concentrer uniquement sur la campagne présidentielle, nous avons mobilisé à fond nos militants, nos ressources financières, et nous avons dû parler de ce sujet – inintéressant – dans chacun de nos passages médiatiques, au lieu de parler politique. Ce fut éprouvant, ce fut vexant, mais ça y est, nous les avons !

Désormais que Marine est candidate et qu’elle va bénéficier d’un temps de parole égal à celui des deux grands – Sarkozy et Hollande –, elle va pouvoir confondre nos adversaires, montrer aux Français leurs impérities, leurs faux-semblants et l’absurdité de leur projet. Elle va pouvoir vraiment dévoiler et expliquer à nos concitoyens l’essence même de son projet à elle, qui est sain, qui est salvateur, qui seul peut sortir la France de la crise, et, d’une manière plus générale, de l’horrible pente décadente sur laquelle nous sommes engagés depuis plus de trente ans. Chômage, baisse du pouvoir d’achat, immigration, insécurité, laxisme, déculturation, perte de souveraineté : tout cela c’est fini ! Pourvu, bien sûr, que Marine batte à plate couture ses adversaires.

Nous avons nos 500 signatures, nous allons donc montrer aux Français que la résistance, la vraie résistance, c’est nous !

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:32

Dette de l'Etat en France : Les taux très bas favorisent l'endettement à long terme

 

La dette de l'Etat français approche 1 320 milliards d'euros fin janvier 2012. La progression sur un an reste sensible et est principalement liée à une exposition plus grande à la dette à long terme, elle même facilitée par des taux très bas.



Dette de l'Etat en France : Les taux très bas favorisent l'endettement à long terme
La dette de l'Etat en France a atteint fin janvier 2012, 1 316 milliards € (y compris dette à court terme), soit une hausse de 3 milliards d’euros par rapport à fin décembre.

Cette augmentation est principalement liée à à celle de la dette a long terme (AOT, encours de 897 milliards d’euros) tandis que la dette a moyen terme (BTAN, encours 241 milliards €) est en légère réduction. Pour plus de détails, voir les informations sur la dette de l'Etat sur la site de l'AFT.

Ce mouvement est logique car compte tenu de l'environnement très favorable de taux pour la France avec des niveaux historiquement bas sur le marché secondaire pour toutes les maturités et notamment les emprunts à plus de 10 ans (le taux 10 ans est sous 3 %). Ceci permet de repousser le remboursement de cette dette au-delà de 2020 tout en payant des taux d'intérêt faibles (à la différence des crédits bancaire, le capital emprunté est versé d'un seul coup au terme de l'obligation).

La dette de l’Etat est désormais sur le seuil de 66 % du PIB, au plus haut sur la période de l’Après Guerre (64 % en 2010 et 43 % en 2000).

Attention, les données ci-dessous ne concernent que l’Etat (administration centrale). Les données en provenance de la Sécurité Sociale ou des collectivités locales ne sont pas incluses.

 

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 16:42

Le Peuple a boudé le meeting de Mélanchon à Hénin-Beaumont. Il est vrai que les dernières études montrent que le Front de Gauche recrute ses électeurs chez les "bobos révolutionnaires " des grandes villes. Ca agace !!!!

 

"Alors qu’elle était annoncée comme un grand rassemblement populaire, la réunion organisée par le Parti communiste autour d’Alexis Corbière, bras droit du conducator Mélenchon, a attiré presse et caméras… mais seulement 80 personnes ! Si l’on retire les adjoints d’Eugène Binaisse, leurs familles et leurs affidés, le constat est simple : le peuple d’Hénin-Beaumont est resté chez lui.

Mais puisque le Parti communiste, travesti en « Front de Gauche », est venu parler de mensonges, il convient donc de rétablir quelques vérités historiques qu’il souhaite faire oublier aux Héninois.

Le Front de Gauche défenseur des ouvriers ? En 1992, son candidat, M. Mélenchon, était le porte-parole du PS dans la campagne du OUI au traité de Maastricht. Le résultat, c’est qu’il a rendu possible l’ultra-libéralisation de l’économie, du secteur de l’énergie et qu’il a accouché de l’euro. En faisant voter le traité de Maastricht, M. Mélenchon a prostitué la France aux marchés financiers et au mondialisme. À cette époque, il vrai qu’il préférait sans doute le confort des ministères à la révolte de tout un peuple.

Si aujourd’hui l’ancien ministre socialiste effectue ce revirement, c’est par pur électoralisme, mais certainement pas par convictions.

Au niveau local, les Héninois n’oublient pas que, par deux fois, le Parti communiste s’est donné à Gérard Dalongeville, soit en fusionnant les listes municipales (2001), soit en faisant liste commune dès les premier tour (2008).

Quoique souffrant de troubles de la mémoire, le PC ne pouvait ignorer qu’il soutenait un mauvais gestionnaire et un corrompu. Il suffisait pour s’en convaincre de lire les multiples rapports de la Chambre régionale des Comptes, voire les tracts du Front national depuis 2002.

Face aux complices de Dalongeville au niveau local et aux séides du mondialisme au niveau national, choisir le Front National c’est opter pour la cohérence et l’opposition de combat.

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 17:29

 

La crise grecque n'est pas terminée. Nicolas Sarkozy voudrait bien mettre la poussière grecque sous le,tapis, mais les Allemands considèrent que rien n'est fini.

Quant au peuple grec il est envoyé à la boucherie, mais nos européistes fanatiques s'en foutent: les banques sont sauvées et c'est l'essentiel

 

Marine Le Pen a déclaré aujourd'hui

"L’oligarchie européiste et Nicolas Sarkozy font croire aux peuples que la situation grecque est réglée.

Le temps de la campagne présidentielle, la technique de l’UMP et du PS est très claire : il faut faire oublier la crise pour endormir le corps électoral, et reporter à demain les mauvaises nouvelles.
Les candidats du PS et de l’UMP espèrent ainsi masquer au maximum leur collusion sur la question européenne.

La vérité impose pourtant de dire que rien n’est réglé : la Grèce bénéficie simplement d’un nouveau petit répit de quelques semaines, comme elle en a déjà eu ces derniers mois.

Les économistes le disent : la dette grecque reste gigantesque, supérieure à 120 % en 2020, et la croissance économique ne cesse de s’effondrer (-7,5 % au quatrième trimestre 2011). Quant au peuple grec, il est littéralement sacrifié, condamné à une austérité effroyable.

Plus grave, on sait déjà que la Grèce aura besoin d’un nouveau plan de renflouement très rapidement, et que le Portugal sera le prochain sur la liste.
Et bien sûr, les Français seront une nouvelle fois très vite amenés à payer et s’endetter à hauteur de dizaines de nouveaux milliards d’euros pour ces pays.

En réalité, l’oligarchie européiste refuse de prendre la crise de la zone euro à bras le corps : c’est la question monétaire qu’il faut traiter, et ce sont les peuples qu’il faut sauver, pas les banques

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

Liens