Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clamart National et Populaire
  • Clamart National et Populaire
  • : site politique pro Marine Le Pen
  • Contact

Recherche

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:21

 

Indéfectible affidé de Nicolas Sarkozy, Thierry Mariani encore tout étourdi de son nouveau titre de ministre des Transports, donne désormais dans la servilité dégoulinante de flagornerie pour son maître. L’entretien accordé par le ministre au Figaro est à ce titre édifiant. Dans l’édition du 18 juillet, le quotidien rapporte que Thierry Mariani souhaite représenter les « valeurs de la droite : l’autorité, la méritocratie, l’attachement à la France »…

Quid de l’autorité alors que notre drapeau est brûlé devant des gendarmes médusés, ayant reçu l’ordre de ne pas bouger ?

Quid de la méritocratie lorsque le chef de l’État tente de placer son fils à la tête du quartier d’affaires de la Défense ?

Quid de l’attachement à la France lorsque Nicolas Sarkozy écartèle notre pays en l’enchaînant à l’OTAN et à Bruxelles ?

Comment ne pas sourire lorsque Thierry Mariani, se rengorgeant, déclare « nous, nous sommes dans l’action ! ».

Fait-il référence aux actions de son cher président qui valent aujourd’hui à notre pays la hausse continue du chômage, la chute du pouvoir d’achat, la disparition des services publics, les délocalisations d’entreprises et les déficits vertigineux des finances publiques ?

Par charité, n’évoquons pas l’explosion de l’insécurité et le déferlement migratoire…

Thierry Mariani peut difficilement faire montre de davantage de mauvaise foi. Encore qu’en cette discipline il demeure un compétiteur hors pair, doublé d’un menteur sans pareil, en affirmant que le Front National n’avait pas de programme économique et social.

Voilà ce que servent les amis de Nicolas Sarkozy aux électeurs pour masquer l’échec sans précédent de l’UMP

Partager cet article

Repost 0
Published by National & Populaire
commenter cet article

commentaires

Liens